NOUVELLES
11/06/2013 01:51 EDT | Actualisé 11/08/2013 05:12 EDT

Google renforce sa position de géant de la cartographie en achetant Waze

AP

Le groupe internet américain Google devrait renforcer encore davantage sa position de force dans la cartographie avec l'acquisition annoncée mardi de l'application GPS mobile Waze, dont les concepteurs sont basés en Israël.

Google et Waze ont confirmé l'opération dans des messages séparés sur leurs blogs respectifs, sans en divulguer le montant.

La presse israélienne avait toutefois évoqué une fourchette de 1 à 1,3 milliard de dollars en numéraire. Ce ne serait pas une difficulté pour Google, qui affichait dans ses comptes fin mars 50 milliards de dollars de liquidités.

Créée en 2008 en Israël, Waze est une application mobile financée par la publicité et associant la cartographie à un aspect social: elle conseille des itinéraires routiers en tenant compte d'informations sur les accidents, les travaux ou les embouteillages fournis par près de 50 millions d'utilisateurs.

Google est déjà lui-même un acteur incontournable dans la cartographie avec son application Google Maps. Le groupe informatique Apple l'avait confirmé à ses dépens l'année dernière quand il avait tenté de l'expulser de son iPhone pour mettre à la place sa propre application de cartographie, Apple Maps. Celle-ci s'était avérée pleine d'erreurs et Apple avait finalement dû s'excuser et avait rétabli le logiciel de son rival sur ses appareils.

Google indique sur son blog vouloir "améliorer Google Maps avec certaines des fonctions de mise à jour sur la circulation fournies par Waze, et améliorer Waze avec les capacités de recherche de Google".

Tony Cripps, analyste du cabinet de recherche Ovum, voit dans l'opération "une mesure autant offensive que défensive".

"L'achat de Waze est une preuve que le groupe ressent le besoin d'approfondir encore ses services de cartographie et de localisation, et des fonctionnalités de Waze pourraient certainement l'aider, comme elles auraient aidé ses concurrents", ajoute-t-il.

Acheter Waze va ajouter "un parfum différent" et des nouveautés à Google Maps, mais aussi "l'empêcher de tomber dans les mains de concurrents comme Apple, Facebook et Yahoo!", souligne également Jeff Kagan, analyste spécialisé dans le secteur technologique.

Selon les médias, la société israélienne avait d'ailleurs aussi suscité l'intérêt d'Apple et de Facebook, les négociations avec ce dernier ayant échoué car il insistait pour déménager l'ensemble des équipes de Waze aux Etats-Unis.

Google précise pour sa part que "l'équipe de développement de produit de Waze va rester en Israël et fonctionner séparément pour l'instant".

Waze indique pour sa part que Google va "fournir l'indépendance et les ressources dont nous avons besoin pour avoir du succès", mais assure que "rien ne changera en pratique" dans l'entreprise.

Pour les analystes, la convoitise suscitée par Waze est révélatrice de l'importance stratégique des applications de cartographie pour les groupes technologiques.

Même si la plupart sont fournies gratuitement, elles représentent une importante source de revenus indirects en permettant d'envoyer des publicités adaptées à la localisation de l'utilisateur ou de l'attirer vers d'autres services.

Google a multiplié les acquisitions ces dernières années, beaucoup se limitant toutefois à quelques millions de dollars. Parmi les plus marquantes figuraient le site de vidéo en ligne YouTube en 2006 (1,65 milliard de dollars), la régie publicitaire DoubleClick en 2008 (3,1 milliards) ou le fabricant de téléphones Motorola l'an dernier (12,9 milliards).

INOLTRE SU HUFFPOST

Des photos surprenantes de Google Street View