NOUVELLES
11/06/2013 05:36 EDT | Actualisé 11/08/2013 05:12 EDT

Aveos : Québec accorde une subvention à Lockheed Martin

La première ministre du Québec, Pauline Marois, a indiqué mardi que son gouvernement versera une subvention de près de 4 millions de dollars à Lockheed Martin pour la relance du centre d'entretien d'aéronefs Aveos à Montréal.

La fermeture d'Aveos, en mars 2012, s'était traduite par la mise à pied de 1800 travailleurs.

En confirmant la subvention à Lockheed Martin, Pauline Marois a dit espérer que la relance sera soutenue par des contrats d'entretien substantiels.

L'implication de Lockheed Martin à la relance d'Aveos était connue depuis un certain temps, le constructeur américain d'avions militaires et de systèmes de défense s'étant porté acquéreur de la division de l'entretien des moteurs d'Aveos en janvier dernier.

La nouvelle compagnie, qui s'appellera Kelly Aviation Center Montreal, devrait oeuvrer dans le secteur de la maintenance et de la réparation aéronautique civile et militaire. Il s'agit d'un projet totalisant 31 millions de dollars, qui devrait créer 220 emplois d'ici trois ans.

Par ailleurs, en avril dernier, la firme britannique A.J. Walter Aviation a mis la main sur la division d'entretien des composantes d'Aveos, afin de s'en servir pour l'entretien et la réparation de pièces d'avion. Ce projet devrait créer de 200 à 300 emplois additionnels d'ici trois ans.

Dans ce cas, il s'agit d'un investissement de 30 millions, auquel Québec a accordé une subvention de 3 millions et un prêt de 4 millions, alors que le Fonds de solidarité de la FTQ a contribué avec un prêt non garanti de 12 millions de dollars.

PLUS:rc