NOUVELLES
11/06/2013 05:27 EDT | Actualisé 11/08/2013 05:12 EDT

Affaire du Carlton: es accusations contre DSK seraient abandonnées

PARIS - Les accusations qui pèsent contre l'ancien directeur du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Khan, en lien avec sa participation présumée à un réseau de prostitution dans un hôtel français, seraient sur le point d'être abandonnées.

Le bureau du procureur de la République à Lille, dans le nord de la France, a admis mardi que les preuves contre «DSK» étaient insuffisantes pour maintenir les accusations contre lui.

La décision sera toutefois prise par trois juges de Lille, qui ne sont pas tenus de suivre l'analyse des procureurs. Ils pourraient donc décider de maintenir les accusations.

L'avocat de M. Strauss-Khan, Henri Leclerc, estime que la recommandation des procureurs démontre la faiblesse de la preuve.

La décision des procureurs a été prise après l'analyse minutieuse de la preuve, indique-t-on dans un communiqué.

Les procureurs demandent toutefois qu'une dizaine de personnes soient traduites en procès dans cette affaire, qui porte sur un présumé réseau de prostitution établi dans un hôtel de luxe de Lille, le Carlton. Ils souhaitent toutefois abandonner les accusations voulant que les suspects appartenaient à un groupe criminel.

M. Strauss-Kahn, ancien directeur du Fonds monétaire international, était pressenti pour être candidat socialiste à la dernière élection présidentielle en France. Les accusations de tentative de viol portées contre lui par une femme de chambre d'un hôtel de New York l'ont toutefois forcé à abandonner ses ambitions, même si ces accusations ont finalement été abandonnées.

Dans l'affaire du Carlton, Dominique Strauss-Khan est soupçonné de proxénétisme aggravé en bande organisée.

PLUS:pc