NOUVELLES
10/06/2013 09:15 EDT | Actualisé 10/08/2013 05:12 EDT

Turban: l'Association canadienne de soccer suspend la Fédération québécoise

MONTRÉAL - L'Association canadienne de soccer (ACS) a annoncé lundi soir qu'elle imposait une suspension à la Fédération de soccer du Québec parce que celle-ci avait refusé d'autoriser le port de turban, de patka ou de keski par les joueurs pendant un match.

La sanction est déjà en vigueur.

La décision a été prise lors d'une réunion, par vidéoconférence, du conseil d'administration de l'association, lundi soir.

Ce conseil compte une douzaine de membres. Les détails du vote n'ont pas été dévoilés.

Le président de l'ACS, Victor Montagliani, a indiqué que son organisme avait demandé la semaine dernière à la Fédération québécoise de renverser la décision. Il a ajouté que «l'inaction de la Fédération forçait (l'Association) à prendre des mesures afin d’assurer que le soccer demeure accessible au plus grand nombre de Canadiens.»

L'organisme a mentionné que la suspension sera levée dès que l'Association aura «reçu la preuve» que la Fédération aura aboli l'interdiction et appliquera «de façon satisfaisante» sa politique.

L'équipe de soccer montréalaise de la MLS, l'Impact, ne sera pas touchée par la suspension, puisque le club est membre de l'ACS en vertu de son statut de club professionnel.

La décision de l'ACS pourrait toutefois affecter la façon dont le Québec obtient la permission de participer à certaines compétitions nationales ou interprovinciales, ou encore en matière du choix des arbitres. La suspension pourrait également avoir des conséquences sur certaines subventions ou programmes de formation.

Au début du mois, la Fédération québécoise avait décidé d'interdire le port de ses pièces de vêtement tant et aussi longtemps que la FIFA n'aura pas modifié ses règlements pour le permettre.

La décision a été applaudie par certains qui s'étaient opposés à la position québécoise. Le ministre fédéral de l'Immigration, Jason Kenney, a écrit sur son compte Twitter: «C'est bien de voir l'ACS agir contre la Fédération de soccer du Québec au sujet de sa ridicule interdiction du port du turban».

PLUS:pc