NOUVELLES
10/06/2013 02:08 EDT | Actualisé 10/08/2013 05:12 EDT

Marée noire aux États-Unis: BP termine de nettoyer 3 États mais reste en Louisiane

AP

Trois ans après une gigantesque marée noire dans le Golfe du Mexique, le pétrolier BP va mettre fin au nettoyage de trois Etats américains mais reste présent sur les côtes de Louisiane, les plus touchées par la catastrophe.

Le britannique BP, qui avait précédemment annoncé avoir terminé ses opérations de nettoyage au Texas, a indiqué lundi avoir reçu l'autorisation des gardes-côtes pour achever ses opérations de nettoyage dans le Mississippi, l'Alabama et la Floride.

BP continue néanmoins de nettoyer 135 kilomètres de côtes en Louisiane dont le littoral a été le plus touché par la catastrophe de 2010.

Le géant de l'énergie a dépensé 14 milliards de dollars pour le nettoyage du Golfe du Mexique après l'explosion, le 20 avril 2010, de sa plateforme Deepwater Horizon, à 80 kilomètres au large de La Nouvelle-Orléans, qui avait fait 11 morts et répandu des centaines de millions de litres de brut dans la mer jusqu'à la fermeture du puits quatre mois plus tard.

En dépit d'opérations de nettoyage massives, BP n'a pas récupéré de grandes quantités de pétrole, qui sont revenues sur les plages au gré de la marée ou des ouragans.

Cette décision "marque une étape importante de notre engagement à nettoyer les côtes du Golfe (du Mexique) et nous assurer que les habitants et les touristes puissent pleinement profiter de cet environnement majestueux", a souligné Laura Folse, vice-présidente exécutive de BP pour la restauration de l'environnement.

"Si du pétrole (...) apparaît sur la côte, BP reste prêt à intervenir sous la direction des gardes-côtes", a-t-elle ajouté.

Quand les opérations de nettoyage battaient leur plein en 2010, plus de 48 000 personnes supervisaient le nettoyage de 7 081 kilomètres de côtes.

INOLTRE SU HUFFPOST

Gulf Oil Spill-- Looking Back