NOUVELLES
10/06/2013 05:12 EDT | Actualisé 10/08/2013 05:12 EDT

Le TSX grimpe malgré la publication de mauvaises données chinoises

TORONTO - La Bourse de Toronto a terminé la séance de lundi sans grand changement, malgré la publication de faibles données en provenance de la Chine et l'annonce d'une transaction dans le secteur canadien de la finance.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 9,37 points pour clôturer à 12 382,67 points, après avoir cédé du terrain pendant six séances consécutives sous la pression des actions du secteur des métaux de base.

Le TSX avait glissé la semaine dernière de plus de deux pour cent, le forçant à afficher un recul par rapport au début de l'année.

Le dollar canadien s'est apprécié de 0,08 cent US à 98,14 cents US à la suite de la publication d'un rapport encourageant sur le secteur de l'habitation.

La Société canadienne d'hypothèques et de logement a indiqué que les mises en chantier étaient à un niveau particulièrement élevé le mois dernier.

Les marchés américains sont restés généralement inertes lundi, après avoir terminé la semaine dernière en lion, soutenus par la publication de solides chiffres sur l'emploi pour le mois dernier.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a glissé lundi de 9,53 points à 5 238,59 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a gagné 4,55 points à 3473,77 points et que l'indice élargi S&P 500 a perdu 0,57 point à 1642,81 points.

Les opérateurs ont en outre tenu compte d'une révision à la hausse de la note de crédit de Standard & Poor's pour les États-Unis. L'agence a fait passer ses perspectives à long terme de négatives à stables, évoquant la vigueur de l'économie et le statut du dollar américain comme devise de réserve. S&P avait abaissé la note souveraine des États-Unis à AA-, par rapport à AAA, en 2011.

Les prix du pétrole et du cuivre ont reculé lundi, après la publication, ce week-end, de données sur le commerce, les ventes au détail et d'autres données en Chine, qui ont dressé le portrait d'un mois de mai plus faible que prévu pour la deuxième économie mondiale, où la reprise semble être fragile.

L'excédent commercial chinois a grimpé à 20,4 milliards $ en mai, par rapport à 18,2 milliards $ le mois précédent. Cependant, la croissance des exportations a ralenti de façon importante à seulement un pour cent de plus que l'an dernier, ce qui représente sa plus lente croissance depuis juillet 2012. Les importations ont reculé de 0,3 pour cent par rapport aux niveaux de l'an dernier.

À Toronto, l'action de E-L Financial (TSX:ELF) a bondi lundi après que le groupe eut annoncé la vente imminente de Dominion of Canada General Insurance au géant américain de l'assurance Travelers Companies pour 1,125 milliard $. Le titre d'E-L a gagné 56 $, soit 9,5 pour cent, pour clôturer à 648 $, sur un faible volume de 3135 actions.

Le secteur de la consommation courante a réalisé les meilleurs gains de la journée, l'action de la chaîne de pharmacies Shoppers Drug Mart (TSX:SC) ayant pris 38 cents à 45,75 $.

Le groupe aurifère a aussi progressé, avec une hausse d'environ 0,35 pour cent. Le cours du lingot d'or a gagné 3 $ US et clôturé à 1386 $ l'once à la Bourse des matières premières de New York. Le titre de Barrick Gold (TSX:ABX) s'est emparé de 21 cents à 20,81 $.

Le secteur de l'énergie a avancé de 0,2 pour cent, même si le cours du pétrole brut a laissé 26 cents US à 95,77 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Suncor Énergie (TSX:SU) s'est appréciée de 14 cents à 31,80 $.

Le secteur des métaux de base a pour sa part réalisé les pertes les plus importantes de la journée, avec un recul de 0,85 pour cent. Le prix du cuivre a effacé 3 cents US à 3,24 $ US à New York après avoir cumulé une perte de 10 cents US au cours des deux séances précédentes. L'action de Teck Resources (TSX:TCK.B) a perdu 61 cents à 25,04 $.

PLUS:pc