NOUVELLES

Le premier ministre turc rencontrera certains manifestants d'Istanbul

10/06/2013 10:07 EDT | Actualisé 10/08/2013 05:12 EDT

ANKARA, Turquie - Le premier ministre turc rencontrera cette semaine les manifestants qui occupent la place Taksim d'Istanbul, a annoncé le vice-premier ministre lundi, alors que le gouvernement tente de trouver une issue à la crise qui a mené à des centaines de manifestations à travers le pays.

Le vice-premier ministre Bulent Arinc a cependant souligné que le gouvernement ne tolérerait pas les «actes illégaux» et a laissé entendre que l'occupation de la place Taksim et du parc Gezi serait terminée d'ici le week-end.

«À partir de maintenant, les actes illégaux en Turquie ne seront pas tolérés, et tout ce qui devra être fait conformément à la loi sera fait», a déclaré M. Arinc après une réunion du cabinet présidée par le premier ministre, Recep Tayyip Erdogan. «Toutes les actions nécessaires contre les actes illégaux auront été complétés d'ici le week-end, et nous pourrons le voir tous ensemble.»

Le mouvement antigouvernemental semblait s'effriter lundi. Sur la place Taksim, il y avait moins de manifestants que dans les jours précédents, mais les manifestants qui occupent le parc Gezi étaient toujours présents.

De petites manifestations ont également eu lieu dans la capitale, Ankara, où environ 5000 personnes se sont rassemblées. Depuis le début du mouvement, la police d'Ankara a eu recours aux canons à eau et aux gaz lacrymogènes presque chaque soir pour disperser la foule.

Trois personnes ont perdu la vie dans les manifestations, et plus de 5000 personnes ont été traitées pour des blessures ou l'inhalation de gaz lacrymogènes. Selon le gouvernement, 600 policiers ont aussi été blessés.

Le premier ministre Erdogan rencontrera les manifestants du parc Gezi mercredi, mais pas dans le parc, a indiqué M. Arinc. Puisqu'il n'y a pas de leader clair dans l'occupation du parc, on ne sait pas très bien qui le premier ministre rencontrera.

PLUS:pc