DIVERTISSEMENT
10/06/2013 11:05 EDT | Actualisé 10/06/2013 11:10 EDT

Le Festival de jazz de Québec promet un automne jazz de grande qualité

courtoisie

Québec - Le Festival de jazz de Québec, qui prend d'année en année une belle place dans le paysage musical québécois, a dévoilé ce matin près d’une vingtaine de spectacles de la 7e édition qui se déroulera du 15 au 27 octobre prochain.

Le théâtre Capitole sera l’hôte de cinq concerts de calibre international, dont celui du trompettiste américain Roy Hargrove, d'une rencontre au sommet des trois saxophonistes d’exception que sont Ravi Coltrane, Jœ Lovano et Dave Liebman, au sein du Saxophone Summit. À noter également, la première présence au Festival de la chanteuse Susie Arioli, durant le spectacle Les Grands Québécois du jazz le 16 octobre, de même que le concert de clôture du 27 octobre au Palais Montcalm, Cocktail jazz à saveur de l’OSQ qui devraient constituer deux moments forts du Festival.

Le coordonnateur de la programmation, Simon Couillard, est très fier de la nouvelle mouture du Festival. «Nous avons réussi à développer deux volets originaux: choisir des artistes âgés dans la jeune vingtaine mais qui sont déjà des vedettes du jazz reconnues et choisir de belles voix féminines. Nous présenterons plusieurs chanteuses talentueuses qui démontreront que je jazz va au delà de l'instrumental» précise M. Couillard avant d'ajouter sa fierté d'avoir mis la main sur les légendes du jazz Coltrane, Lovano et Liebman. «il y a quelque chose chose d'audacieux là dedans puisqu'ils joueront dans la grande salle du Capitole», ajoute t-il.

Des spectacles d'ouverture et de clôture étincelants

Après le succès retentissant du concert Les Grands Québécois du jazz en 2012 qui rendait hommage à Hitchcock, une 2e mouture de ce concept original ouvrira les festivités jazz le 16 octobre. La soirée fera place à plusieurs grands musiciens tels que la chanteuse Susie Arioli, le pianiste Wray Downes et Dan Thouin à l’orgue B3 en compagnie de Ben Charest. Plusieurs musiciens présents dans le spectacle de 2012 seront de retour: Michel Donato, François Bourassa, Lorraine Desmarais, Alain Caron et Rémi Bolduc, seront parmi 25 musiciens qui, tour à tour, monteront sur scène. En plus de cette ouverture toute québécoise, le Festival présentera une série de trois concerts au Théâtre Capitole mettant à l’avant-plan de grands Américains du jazz. Le 17 octobre, l’un des plus importants trompettistes de jazz des 15 dernières années et le récipiendaire de nombreux Grammy Awards, Roy Hargrove, présentera son spectacle en compagnie des membres de son quintette. Le 23 octobre, le groupe américain The Bad Plus s’amène pour la première fois à Québec pour compléter une soirée mettant aussi en vedette le virtuose guitariste Kurt Rosenwinkel en solo. Finalement, le 26 octobre, le Saxophone Summitréunira trois légendes du saxophone : Ravi Coltrane, virtuose de l’instrument, Jœ Lovano et Dave Liebman. «Le plus important concert en sept ans au Festival» explique M. Couillard.

Le spectacle de clôture, Cocktail jazz à saveur de l’OSQ, s’annonce un moment fort du festival. Cette soirée, animée par Dorothée Berryman réunira cinq pianistes de jazz québécois, huit musiciens de l’OSQ en plus de trois invités américains de renom. Les pianistes Lorraine Desmarais, Marianne Trudel, Yves Léveillé, François Bourassa et Vincent Gagnon viendront chacun défendre deux pièces aux côtés de musiciens de l’OSQ.

Des concerts consacrés à la voix

Pour une première fois, le Festival s’associera au Théâtre Petit-Champlain afin de présenter une série de cinq concerts consacrée à la voix. Dawn Tyler Watson, accompagnée de Paul Deslauriers à la guitare, y sera le 18 octobre. De son côté, Jessica Vigneault viendra présenter le 19 octobre un vibrant hommage aux collaborations musicales entre Tony Bennett et Bill Evans. Le dimanche 20 octobre sera présenté le spectacle Brassens : Hommage à Brassens jazz, un programme double inusité avec le Benoît Paradis Trio et le Keith Kouna kintettedans un projet... jazzé ! La série du Petit-Champlain se conclura le 25 octobre avec le crooner torontois Colin Hunter et son concert Come Fly With Me.

Le Musée national des beaux-arts du Québec présentera le 25 octobre une soirée mariant le jazz des années 30 à 50 et les arts visuels. Le mini big band de Québec Blue Gardenia, mené par la chanteuse Virginie Hamel, présentera à l’auditorium du Musée un spectacle d’esprit vintage accompagné de projections vidéo de la collection du défunt William S. Paley.

Une place importante à la jeunesse

Le Festival fera une belle place à la jeunesse et aux étoiles montantes du jazz de la scène mondiale. Ainsi, la chanteuse montréalaise Nikki Yanofsky, qui vient d’amorcer un virage marquant dans sa carrière en s’associant au prolifique producteur américain Quincy Jones, présentera les pièces de son nouvel album Little Secret au Théâtre Capitole le 22 octobre. Le jeune pianiste d’origine arménienne, Tigran, foulera également les planches du Grand Théâtre le 24 octobre en quintette afin de présenter les pièces de son dernier projet, Shadow Theater,une primeur nord- américaine. Du jazz moderne sera présenté au Cercle avec le projet du jeune batteur de talent Kevin Warren, East West Project. Le talent d’ici ne sera pas en reste avec la chanteuse Marie-Noëlle Claveau qui viendra présenter ses Chansons charmantes le 21 octobre au Théâtre de la Bordée. Elle assurera la première partie de Cecile McLorin Salvant. «On dit déjà de McLorin Salvant qu’elle est une chanteuse en voie de s’inscrire dans la lignée des grandes que sont Billie Hollliday, Sarah Vaughan et Ella Fitzgerald. Elle fait une entrée remarquée sur la scène jazz internationale et ce concert sera son tout premier à Québec» explique avec enthousiasme M. Couillard.