NOUVELLES
10/06/2013 02:54 EDT | Actualisé 10/08/2013 05:12 EDT

La journée d'affranchissement de l'impôt aura lieu le 18 juin au Québec

MONTRÉAL - Les ménages québécois travailleront cette année trois jours de plus que l'an dernier avant d'avoir gagné suffisamment d'argent pour pouvoir régler la totalité des taxes et impôts exigés par les gouvernements fédéral, provincial et municipal en 2013, a indiqué lundi l'Institut Fraser.

La journée d'affranchissement de l'impôt au Québec aura lieu le 18 juin, alors qu'elle avait été fixée au 15 juin en 2012, a précisé le groupe de recherche.

Selon Filip Palda, membre de l'Institut et professeur à l'École nationale d'administration publique, le fait que la journée d'affranchissement survienne plus tardivement dans la province est notamment attribuable à la hausse du taux d'imposition pour les contribuables québécois dont le revenu annuel dépasse les 100 000 $, qui est entrée en vigueur en 2013.

Le redressement de l'économie québécoise a aussi joué un rôle dans ce retard en raison du régime fiscal progressif de la province, qui prévoit que le taux d'imposition des ménages augmente en fonction de leur revenu, a indiqué l'Institut.

Le Québec est la deuxième province la plus taxée et imposée du pays après Terre-Neuve-et-Labrador, dont la journée d'affranchissement de l'impôt se produira le 22 juin cette année.

Par comparaison, la journée d'affranchissement de l'impôt a été fixée au 19 mai pour l'Alberta, au 4 juin pour la Colombie-Britannique et l'Île-du-Prince-Édouard, au 6 juin pour le Manitoba et le Nouveau-Brunswick, au 9 juin pour l'Ontario, au 10 juin pour la Nouvelle-Écosse et au 11 juin pour la Saskatchewan.

Pour calculer la date du jour d'affranchissement, l'Institut Fraser tient entre autres compte des impôts sur le revenu, des cotisations sociales, des impôts fonciers, des taxes de vente, des impôts sur les bénéfices, des droits de douanes, des frais pour les permis, des taxes sur l'alcool et le tabac, des taxes sur l'essence, des taxes destinées aux hôpitaux et des droits d'exploitation des ressources naturelles.

PLUS:pc