NOUVELLES
10/06/2013 07:56 EDT | Actualisé 10/08/2013 05:12 EDT

Grand Prix: le bénévole tué par une grue adorait les courses de Formule 1

MONTRÉAL - Le travailleur de piste bénévole tué lors du Grand Prix du Canada était un «fanatique» de la Formule un qui est mort en servant le sport qu'il aimait.

Mark Robinson est mort à l'hôpital après avoir été écrasé par une grue sur le Circuit Gilles-Villeneuve, à la suite de la course disputée cette fin de semaine.

L'un de ses amis d'enfance a indiqué à La Presse Canadienne que l'homme regardait toutes les courses de F1 à la télévision et enregistrait les événements qu'il ne pouvait pas voir en direct.

Selon Marty Devey, la F1 était «comme une religion» pour M. Robinson, et son travail annuel au Grand Prix du Canada au cours de la dernière décennie était toujours le point culminant de son année.

Il est estimé que l'homme de 38 ans a glissé sous la roue d'une grue à la fin de la course et a été écrasé par l'équipement lourd.

Des responsables ont précisé que l'homme escortait la grue alors que celle-ci déplaçait une voiture de course n'ayant pas complété le circuit.

M. Devey a souligné que M. Robinson aurait eu 39 ans mercredi, et que ses amis prévoyaient célébrer son anniversaire à l'occasion de leur partie de balle-molle hebdomadaire.

«Pour lui, la F1 était l'équivalent d'avoir la chance d'aider les Rolling Stones une fois par année», a-t-il dit.

«Il y pensait, il en parlait. C'était un type silencieux mais si vous commenciez à lui parler de F1, il était impossible de le faire taire.»

PLUS:pc