NOUVELLES

Les deux Corées se rencontreront à Séoul pour de nouvelles discussions

09/06/2013 11:03 EDT | Actualisé 09/08/2013 05:12 EDT

SÉOUL, Corée du Sud - La Corée du Sud a annoncé que Séoul et Pyongyang tiendront des discussions de haut niveau la semaine prochaine à Séoul afin de diminuer les tensions entre les deux pays rivaux.

La rencontre de deux jours devant débuter mercredi marque une certaine progression après des années d'animosité. Les tensions ont augmenté au cours des derniers mois avec des menaces de guerre nucléaire de la part du Nord et des promesses de riposte du Sud.

Le ministre sud-coréen de l'Unification a précisé lundi que des responsables discuteront de la reprise des activités dans une zone industrielle conjointe et d'autres projets intercoréens.

Séoul enverra son plus haut responsable pour les affaires intercoréennes, tandis que Pyongyang a simplement indiqué qu'elle enverrait un haut responsable.

Des premiers responsables avaient ouvert la voie pour le sommet lors d'une session de négociations de 17 heures ayant débuté dimanche. Des délégués des gouvernements de la Corée du Nord et du Sud avaient entamé des discussions préliminaires, dans un village situé près de la frontière fortement militarisée, afin de préparer d'éventuelles négociations entre hauts dirigeants des deux pays.

La rencontre de Panmunjom, où avait été signée en 1953 la fin de la guerre, était la première du genre à se tenir dans la péninsule coréenne depuis plus de deux ans.

Aucune rencontre aussi importante n'a été tenue depuis 2007, et l'intense battage médiatique entourant la réunion de technocrates de dimanche démontre l'importance que prendrait une telle reprise du dialogue.

La rencontre laissait aussi croire que les tensions se sont apaisées entre les deux pays depuis que Pyongyang a menacé d'attaquer la Corée du Sud et les États-Unis avec des missiles nucléaires plus tôt cette année.

PLUS:pc