NOUVELLES

Kane marque trois buts et envoie les Blackhawks en finale de la Coupe Stanley

09/06/2013 12:20 EDT | Actualisé 08/08/2013 05:12 EDT

CHICAGO - Patrick Kane a complété son tour du chapeau à 11:40 de la deuxième période de prolongation et les Blackhawks de Chicago ont éliminé les Kings de Los Angeles en cinq matchs grâce à une victoire de 4-3, samedi.

Ils affronteront les Bruins de Boston en finale de la Coupe Stanley.

Les deux formations ont eu plusieurs chances de marquer au cours des deux périodes de prolongation, mais c'est finalement Kane qui a mis fin au débat en acceptant la passe parfaite de Jonathan Toews pour déjouer Jonathan Quick dans la partie supérieure.

«Johnny m'a fait une superbe passe et j'ai tenté de décocher un tir aussi rapidement que je pouvais», a commenté Kane.

Les Blackhawks ont rapidement pris les devants 2-0 en touchant la cible deux fois lors des premières 5:59 de jeu, gracieuseté de Duncan Keith et Kane. Keith était de retour après avoir purgé une suspension d'un match pour avoir donné un coup de bâton au visage de Jeff Carter.

Dwight King a redonné espoir aux Kings en infériorité numérique à mi-chemin en deuxième période, puis Anze Kopitar croyait avoir inscrit le but égalisateur en supériorité numérique en début de troisième tiers.

Cependant, Kane a redonné les devants aux Blackhawks avec 3:52 à faire. L'attaquant des Kings Justin Williams a été victime d'accrochage derrière son filet et Bryan Bickell en a profité pour remettre à Kane, seul dans l'enclave.

Les Kings n'avaient toutefois pas dit leur dernier mot. Un dégagement refusé avec 14,4 secondes a forcé une mise en jeu dans la zone des Blackhawks.

Jarret Stoll a remporté la mise en jeu et la rondelle a glissé vers Vyacheslav Voynov à la pointe. Ce dernier a remis à Kopitar le long de la rampe et son tir a dévié sur Mike Richards, posté devant le gardien Corey Crawford, alors qu'il ne restait que 9,4 secondes à écouler au match.

Richards effectuait un retour au jeu après avoir raté les trois derniers matchs des siens en raison d'une blessure au haut du corps.

«C'est tellement émotif, a dit Kane en parlant de l'avance perdue. Tu commences à penser à la finale et tout s'évapore à 14 secondes de la fin du match. On s'en souvenait en première prolongation. C'est plaisant de clore tout ça.»

Crawford a réalisé 33 arrêts dans la victoire alors que Quick a repoussé 31 rondelles.

Les Bruins de Boston ont achevé les Penguins de Pittsburgh vendredi, en complétant le balayage de la finale de l'Est grâce à une victoire de 1-0.

PLUS:pc