NOUVELLES

Un bateau avec 60 demandeurs d'asile se renverse dans l'océan Indien; 13 morts

08/06/2013 09:25 EDT | Actualisé 08/08/2013 05:12 EDT

CANBERRA, Australie - Un bateau en route vers l'Australie et transportant près de 60 demandeurs d'asile a chaviré dans l'océan Indien, faisant au moins 13 morts selon les plus récentes informations, tandis que les recherches menées depuis quatre jours n'avaient toujours pas permis de retrouver des survivants.

Une opération de recherche aérienne se poursuivait dimanche à 120 km au nord-ouest de l'île Christmas, un territoire australien situé à 500 km au sud de Djakarta et à 2600 km de Perth, la ville côtière australienne située le plus près, a déclaré le ministre des Affaires intérieures, Jason Clare.

Selon Jo Meehan, une porte-parole de l'Autorité de sécurité maritime de l'Australie, jusqu'à 60 personnes se seraient trouvées à bord du bateau, qui se dirigeait vers l'île Christmas, où l'Australie opère un camp de détention pour demandeurs d'asile. On ignorait leur nationalité.

Mme Meehan a ajouté que deux navires et deux avions avaient repris les recherches, dimanche, pour retrouver des survivants.

L'embarcation a été vue pour la première fois mercredi après-midi, par un avion de la force aérienne. Le bateau était stationnaire, mais ne semblait pas en situation de détresse, a fait savoir M. Clare. Il se trouvait alors à 52 km de l'île Christmas.

L'équipe aérienne a compté 55 personnes à bord, majoritairement des hommes, mais il y avait quelques femmes et des enfants, a aussi précisé M. Clare.

Un navire de la marine a été envoyé pour intercepter l'embarcation, mais a été incapable de la retracer lorsqu'il est arrivé dans le secteur, tôt jeudi. C'est alors que les recherches ont commencé.

Une équipe de recherche aérienne a vu l'embarcation submergée et un corps, vendredi, à 120 km au nord-ouest de l'île. L'épave y avait apparemment dérivé à partir de l'endroit non identifié où l'embarcation se serait renversée.

Depuis ce temps, 13 dépouilles, des débris et des vestes de sauvetage ont été repérés par des navires de recherche et des avions, a ajouté M. Clare.

Le contre-amiral David Johnston, des Services de protection de la frontière, a indiqué qu'aucun corps n'avait été récupéré.

PLUS:pc