NOUVELLES

Dauphiné: Sanchez victorieux samedi, tandis que Froome reste en tête

08/06/2013 11:21 EDT | Actualisé 08/08/2013 05:12 EDT

LE DÉVOLUY, France - Le vétéran espagnol Samuel Sanchez a prévalu lors de la septième étape du Critérium du Dauphiné, samedi, tandis que l'Anglais Chris Froome a gardé le maillot jaune avec une étape à disputer.

Sanchez, 35 ans, a résisté au Danois Jakob Fuglsang pour inscrire le 32e gain de sa carrière.

Sanchez a signé un chrono de cinq heures, 26 minutes et 14 secondes au terme des 187,5 km montagneux entre Le Pont-de-Claix et Le Dévoluy.

Fuglsang a obtenu le même temps et l'Australien Richie Porte a fini en troisième place, 15 secondes derrière.

Au classement général, Froome a 51 secondes d'avance sur Porte et 1:37 sur l'Australien Michael Rogers, qui a fini neuvième samedi.

David Veilleux de Cap-Rouge a fini 125e, ce qui le place au 53e rang du classement général.

Veilleux n’a pas caché que la journée a été frustrante pour son équipe Europcar.

«La priorité pour nous était vraiment la victoire d’étape, a dit Veilleux. C’est décevant parce que Pierre (Rolland) avait des ambitions. J’ai tenté de l’aider et ça n’a pas tourné en notre faveur.»

Après avoir été le 10e à atteindre le sommet de l’Alpe d’Huez et avoir tenté longtemps de durcir le rythme de l’échappée, le Québécois s’est fait distancer par ses partenaires de fuite peu avant le sprint de Corps, aux trois quarts de l’épreuve.

«Il y a eu une bosse de peut-être un kilomètre. Il y a eu une attaque et je n’ai pas été capable de suivre. J’avais de toute façon fait pas mal de travail et c’était mieux que le groupe rapetisse pour qu’il roule ensemble jusqu’au pied du dernier col.»

«J’ai fait beaucoup de travail en tête d’échappée pour essayer d’imposer un bon rythme pour que nous nous rendions au moins à la dernière ascension avec un peu d’avance. Il n’y avait toutefois pas beaucoup de cohésion dans le groupe.»

Lors de la huitième et dernière étape, dimanche, les 145 concurrents toujours en lice passeront la majorité des 155,5 km en ascension entre Sisteron et Risoul.

PLUS:pc