NOUVELLES

Cinq personnes sont morts dans une fusillade en Californie, dont le tireur

08/06/2013 05:35 EDT | Actualisé 08/08/2013 05:12 EDT

SANTA MONICA, États-Unis - Un tireur armé d'un fusil d'assaut a tué quatre personnes vendredi après-midi à Santa Monica, en Californie, avant que la police ne l'abatte lors d'une fusillade près de la bibliothèque du Collège de Santa Monica.

Les violences, qui n'ont duré que dix minutes, ont commencé à une distance d'environ un kilomètre du collège. L'homme a d'abord assassiné son père et son frère à leur domicile, pour ensuite mettre le feu à la maison.

Deux responsables ont indiqué à l'Associated Press, sous le couvert de l'anonymat, que le carnage avait débuté après une dispute familiale.

Alors que les flammes dévoraient la résidence, l'homme se serait dirigé à l'extérieur vêtu de ce qui semblait être une veste pare-balles. Il se serait fait conduire en direction du collège par une automobiliste qu'il avait menacée à la pointe de son arme, lui ordonnant de s'arrêter pour qu'il puisse tirer des coups en direction des passants, a indiqué la police locale de Santa Monica.

Le suspect a ainsi blessé grièvement une femme qui se trouvait dans une autre voiture. La victime reposait dans un état grave tard vendredi.

Il a aussi ouvert le feu en direction d'un autobus du service de transport en commun de Santa Monica, blessant légèrement trois autres femmes.

Selon les autorités, l'homme aurait également tiré en direction de voitures de patrouille, de passants et de piétons.

Une fois arrivé sur le stationnement du collège, le suspect a tiré en direction d'un véhicule, tuant le chauffeur et blessant grièvement le passager, a poursuivi la police.

Il s'est ensuite introduit sur le site de l'établissement, abattant une femme âgée dans la cinquantaine à sa sortie de la bibliothèque. Le suspect a passé la porte du bâtiment et a continué à faire feu une fois à l'intérieur, bien qu'il n'y eût personne, selon la chef de la police locale, Jacqueline Seabrooks.

Des dizaines d'étudiants en train de se préparer pour leurs examens finaux s'étaient un peu plus tôt précipités vers les sorties.

Les policiers ont pourchassé le suspect à l'intérieur de la bibliothèque et l'y ont abattu.

L'identité du tireur fou n'avait pas été révélée, samedi, ni celles de la majorité de ses victimes, car le bureau du coroner n'avait pas encore contacté toutes les familles concernées.

L'événement s'est produit alors que le président américain Barack Obama assistait à un dîner de levée de fonds à environ cinq kilomètres de là. Un porte-parole des services secrets américains, a indiqué que l'agence avait été mise au courant de la fusillade, mais qu'elle n'avait eu aucun impact sur l'événement présidentiel.

PLUS:pc