NOUVELLES

Une filiale de Green Mountain Coffee Roasters investit 55 millions $ à Montréal

07/06/2013 02:26 EDT | Actualisé 07/08/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Une filiale de Green Mountain Coffee Roasters, Holding GMCR, mieux connue pour ses marques Van Houtte et Keurig, investit 55 millions $ à Montréal pour moderniser ses installations, avec un coup de pouce de Québec.

La première ministre Pauline Marois s'est déplacée à l'usine du quartier Saint-Michel, vendredi après-midi, pour annoncer l'octroi de cette subvention de 5 millions $.

La subvention de 5 millions $, «sur dix ans, nous considérons qu'elle nous rapportera 30 millions $ de rentrées, donc le Québec retrouve sa mise, tout en contribuant à un important investissement économique à Montréal», a souligné la première ministre.

L'investissement créera 180 emplois. La priorité sera d'ailleurs donnée aux gens du quartier, a souligné le président de GMCR Canada, Sylvain Toutant.

GMCR aurait pu choisir d'investir ailleurs, puisque l'entreprise exploite plusieurs usines.

«Une entreprise comme la nôtre qui a sept usines à travers l'Amérique du Nord, évidemment nos usines, nos centres doivent tous être à la fine pointe. L'usine de Montréal est une usine qui est extrêmement performante. On a d'excellentes relations, de bons employés, beaucoup d'expertise. Et on est ici dans le quartier depuis 30 ans, donc on a de bons jalons placés ici. On trouvait que c'était un investissement très approprié qui permettait de consolider le site de production», a justifié M. Toutant.

La somme de 55 millions $ sur trois ans servira à moderniser les installations de torréfaction, ajouter de nouvelles lignes d'emballage, rénover les infrastructures pour le café vert et élargir l'éventail de produits.

GMCR Canada veut aussi innover, avec ses futures installations montréalaises, bien que le café soit reconnu comme une valeur sûre. «La façon dont les gens le consomment et la capacité de pouvoir l'offrir à la maison aussi facilement qu'avec le système d'infusion Keurig est déjà une innovation importante, mais on parle de breuvages aussi, de boissons comme le thé glacé avec le même système d'infusion. Il y a des breuvages comme les chocolats chauds, les thés. Il y a énormément de nouveaux produits qui s'en viennent sur le marché qui vont faire partie de la suite du système d'infusion Keurig», a expliqué M. Toutant.

Avec les 180 emplois qui s'ajouteront, GMCR Canada franchira le cap des 1000 personnes employées à Montréal.

M. Toutant a annoncé du même souffle que son entreprise venait de conclure une entente de partenariat avec Sobey's-IGA et avec Métro pour la fabrication de café en dosettes de leurs marques privées Sensation et Irrésistible.

PLUS:pc