NOUVELLES

Une femme morte et cinq blessés après une fusillade en Californie

07/06/2013 07:16 EDT | Actualisé 07/08/2013 05:12 EDT

Une femme est morte et cinq personnes ont été blessées dans une fusillade survenue vendredi à proximité de Los Angeles, ont annoncé les services médicaux, la police confirmant l'arrestation d'un suspect et évoquant la possibilité qu'un deuxième soit encore en liberté.

"Trois femmes ont été admises à l'hôpital", a affirmé un médecin du UCLA Medical Center, Marshall Morgan. "En arrivant, deux d'entre elles étaient dans un état critique: l'une est morte, l'autre est toujours en salle d'opération".

"Trois autres blessés ont également été admis à l'hôpital UCLA de Santa Monica pour des blessures légères", a ajouté ce médecin lors d'une conférence de presse retransmise par CNN.

Un suspect a été arrêté et était détenu dans la bibliothèque de l'université de Santa Monica (Californie, ouest) à proximité de laquelle ont eu lieu les coups de feu, a rapporté le Los Angeles Times.

La police a évoqué la possibilité qu'un deuxième suspect soit en liberté car des témoins ont fait état de coups de feu après l'arrestation du premier suspect.

Par ailleurs, deux corps ont été retrouvés dans une maison incendiée par le tireur présumé, qui aurait ouvert le feu sur des voitures près du campus de cette université, a souligné le Los Angeles Times, citant un policier.

Selon le quotidien, c'est dans cette maison que les premiers coups auraient été tirés vers 12H00 (19H00 GMT) puis un incendie déclaré. Une voisine a raconté sur KTLA 5 avoir entendu des détonations puis avoir vu un homme mettre le feu à la maison.

"J'ai vu un homme juste devant ma maison, avec une ceinture de munitions et un fusil d'assaut semi-automatique", a-t-elle confié à la chaîne, ajoutant l'avoir vu ensuite se rendre à un carrefour, "pointer son arme sur une conductrice en lui intimant de se garer".

"Puis il a demandé à une autre conductrice qui se trouvait derrière, d'avancer, et comme la dame hésitait, il a tiré à bout portant trois à quatre fois vers elle", a-t-elle raconté.

Tous les établissements scolaires aux alentours ont été fermés, a annoncé la police alors que la confusion était totale dans le quartier.

"Le suspect a été arrêté", a précisé une porte-parole de la police Denise Joslin sur la télévision ABC7, évoquant la possibilité qu'un deuxième suspect soit en fuite.

Le président Barack Obama, qui devait rencontrer plus tard vendredi le président chinois Xi Jinping, assistait à une réunion de levée de fonds à quelques kilomètres du lieu de la fusillade.

"Nous sommes au courant de l'incident mais il n'a pas de conséquence sur la visite. Pour l'heure, cela reste du ressort de la police locale", a affirmé le porte-parole des services de sécurité du président, Edwin M. Donovan.

tq-mt/rap/sam

PLUS:afp