NOUVELLES

Rassurée par l'amélioration de l'emploi américain, Wall Street rebondit

07/06/2013 04:28 EDT | Actualisé 07/08/2013 05:12 EDT

Wall Street s'est nettement appréciée vendredi, soulagée par un rapport mensuel sur l'emploi jugé encourageant mais peu susceptible d'entraîner une inflexion imminente de la politique monétaire américaine: le Dow Jones a gagné 1,38% et le Nasdaq 1,32%.

Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average s'est apprécié de 207,50 points à 15.248,12 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 45,17 points à 3.469.22 points.

Le Standard & Poor's 500 s'est adjugé 1,28% (+20,82 points) à 1.643,38 points.

Les grands indices de Wall Street ont retrouvé leur bonne humeur à l'orée du week-end, après des semaines de mouvements erratiques.

En légère hausse tout juste après la sortie des chiffres mensuels sur l'emploi et le chômage aux Etats-Unis en mai, vus comme cruciaux pour évaluer la solidité de la reprise économique américaine, Wall Street a ensuite accéléré sa progression.

"Le marché a enfin reçu la réponse à la question qui le taraudait depuis des semaines", a relevé Hugh Johnson, de Hugh Johnson Advisors. "Ces chiffres n'étaient ni trop brûlants ni trop glacés: ils étaient un peu meilleurs qu'attendu mais pas assez bons pour que la Réserve fédérale américaine (Fed) commence à ralentir ses achats d'actifs".

Les créations d'emplois ont augmenté plus qu'attendu en mai aux Etats-Unis, le pays générant 175.000 emplois ce mois-là contre 159.000 embauches nettes attendues.

Mais le taux de chômage a, lui, légèrement augmenté en mai par rapport au mois précédent à 7,6%, surprenant les experts qui misaient sur un taux inchangé à 7,5%.

Or, la banque centrale américaine, qui rachète quelque 85 milliards de dollars par mois d'actifs financiers, notamment en bons du Trésor, a conditionné la poursuite de ce soutien énorme à l'économie américaine à l'amélioration de la conjoncture, notamment dans l'emploi.

Pris dans son ensemble, "ce rapport mensuel (...) apaise les craintes" de Wall Street, ont résumé les experts de Charles Schwab.

Le marché obligataire a nettement reculé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a progressé à 2,161% contre 2,075% jeudi soir, et celui à 30 ans à 3,324% contre 3,232%.

ppa/sl/sam

PLUS:afp