NOUVELLES

Nadal vient à bout de Djokovic dans un duel épique aux Internationaux de France

07/06/2013 12:18 EDT | Actualisé 07/08/2013 05:12 EDT

PARIS - Rafael Nadal a remporté un duel épique contre Novak Djokovic en demi-finale des Internationaux de tennis de France, vendredi.

L'Espagnol demeure le «roi de la terre battue» pour au moins quelques jours encore.

Le septuple champion à Roland Garros a perdu l'avance deux fois en quatrième manche, avant de venir de l'arrière au cinquième set et de défaire le favori Djokovic 6-4, 3-6, 6-1, 6-7 (3), 9-7.

«J'étais prêt pour toute une bagarre, a dit Nadal, du duel qui a duré quatre heures 37 minutes. Et je me suis bagarré énormément.

«Ç'a été match très émotif, a-t-il ajouté. Le type de duel qui contribue à la popularité du sport.»

«Ç'a été un match incroyable, mais tout ce que je ressens actuellement c'est de la déception, a commenté Djokovic. Je voulais tellement gagner ce titre.»

Le Serbe a lutté avec l'énergie du désespoir au quatrième set, en évitant l'élimination. Il a remporté 10 des 13 derniers points de la manche afin de créer l'égalité 2-2.

Djokovic a obtenu le bris de service au début de la manche décisive.

Au service et en avant 4-3, Djokovic s'est avancé au filet afin d'effectuer un smash. L'arbitre a jugé qu'il avait commis une faute et il a accordé le point à Nadal.

«J'aurais dû gagner ce point, comme je le fais dans 99,9 pour cent des cas, a argué Djokovic. C'était quelque peu malheureux.»

Trois points plus tard, il voyait Nadal créer l'égalité.

Djokovic a demandé qu'on arrose le court, jugeant que la terre était trop sèche. Mais on a décliné sa requête.

«Le terrain était vraiment sec et glissant, a dit Djokovic. Je pense qu'ils ont pris la mauvaise décision.»

Au premier point du jeu décisif, Djokovic a raté un coup facile au-dessus de sa tête et il a perdu la partie à zéro au service, retournant un dernier coup droit trop long.

Nadal a porté sa fiche à 58-1 à Roland Garros, incluant cinq victoires contre Djokovic.

«C'est la raison pour laquelle il est champion, a souligné Djokovic. C'est la raison pour laquelle il est roi et maître à Roland Garros depuis plusieurs années.»

Au goût de l'Espagne

Nadal tentera dimanche d'être le premier homme qui gagne le même tournoi majeur huit fois.

Il affrontera son compatriote David Ferrer qui a défait Jo-Wilfried Tsonga 6-1, 7-6 (3), 6-2, dans l'autre demi-finale.

Ferrer, quatrième tête de série, a accédé à sa première finale de tournoi du Grand Chelem, à sa 42e tentative.

Ferrer avait perdu à ses cinq premières présences en demi-finale d'un tournoi majeur.

Ferrer a balayé les honneurs des 18 sets qu'il a joués dans le tournoi.

«Je ne suis pas fatigué, a-t-il fait remarquer. C'est très important quand on affronte Rafa parce que j'aurai besoin de toute mon énergie en finale.»

Tsonga, sixième tête de série, tentait d'être le premier finaliste français à Roland Garros depuis Henri Leconte en 1988 et le premier champion français depuis Yannick Noah en 1983.

PLUS:pc