NOUVELLES

Libre-échange Canada-UE: Ottawa juge peu probable un accord imminent

07/06/2013 12:01 EDT | Actualisé 07/08/2013 05:12 EDT

Le gouvernement canadien a jugé vendredi peu probable qu'un accord de libre-échange global entre le Canada et l'Union européenne puisse être conclu dès la semaine prochaine après quatre ans de négociations à huis clos.

"Nous ne sommes pas encore parvenus à une entente avec laquelle le Canada est à l'aise", a déclaré à la presse Andrew MacDougall, porte-parole du Premier ministre canadien Stephen Harper, qui s'envole la semaine prochaine vers le Royaume-Uni et la France avant d'assister au sommet du G8 en Irlande.

"Il y a encore quelques questions exceptionnelles en suspens (...), les négociations se poursuivent et je ne m'attends pas à ce que nous soyons en mesure de signer un accord la semaine prochaine", a-t-il dit.

Plusieurs médias canadiens ont laissé entendre que le Canada souhaitait annoncer lors du sommet du G8 la signature d'un accord avec les 27 membres de l'UE, avant que cette dernière n'entreprenne des négociations pour conclure un accord similaire avec les Etats-Unis.

"Nous sommes bien évidemment au courant que l'UE prévoit de négocier avec les Etats-Unis", a indiqué le porte-parole de M. Harper.

Il a toutefois estimé qu'il était aussi "dans l'intérêt" de l'UE de "conclure un accord ambitieux" avec le Canada, qui puisse servir de "modèle pour de futurs négociations" et "montrer quelle sorte d'accord est possible" avec les Etats-Unis.

La date butoir pour la conclusion des négociations entre le Canada et l'UE a été repoussée à plusieurs reprises depuis le début des pourparlers en mai 2009.

Les dossiers litigieux concernent surtout les exportations de boeuf et de porc canadien vers l'UE et les importations de produits laitiers européens au Canada.

L'accord vise à la suppression des droits de douane sur environ 98% des produits européens et doit permettre une baisse de 3% à 5% du prix de certains biens de consommation.

En 2011, le commerce de marchandises entre le Canada et l'Union Européenne s'est élevé à 116,4 milliards de dollars canadiens (environ 86 milliards d'euros), faisant de l'UE le deuxième partenaire commercial du Canada, loin derrière les Etats-Unis.

jl-amc/sl/mdm

PLUS:afp