NOUVELLES

Le gouvernement du Pérou refuse de libérer l'ex-président Alberto Fujimori

07/06/2013 03:06 EDT | Actualisé 07/08/2013 05:12 EDT

LIMA, Pérou - Le président du Pérou, Ollanta Humala, a refusé d'accorder un pardon pour des motifs humanitaires à l'ex-président Alberto Fujimori, a annoncé vendredi le ministre de la Justice.

Le ministre, Daniel Figallo, a déclaré que le président avait accepté les recommandations de la commission présidentielle de ne pas autoriser le pardon parce que les problèmes de santé de M. Fujimori ne sont pas assez graves pour le justifier.

M. Figallo a souligné que l'ancien président n'avait pas de maladie «grave, incurable ou dégénérative».

Alberto Fujimori, âgé de 74 ans, purge une peine de 25 ans de prison pour violations des droits de la personne.

L'ancien président, qui a dirigé le Pérou de 1990 à 2000, demande d'être libéré pour des motifs humanitaires depuis le mois d'octobre. Il affirme souffrir d'un cancer de la langue, d'une gastrite chronique et d'hypertension. Mais le rapport de l'équipe médicale qui l'a examiné affirme qu'il n'est pas atteint du cancer.

M. Fujimori a été reconnu coupable d'avoir autorisé des escadrons de la mort à tuer 25 personnes lors de deux massacres commis au début des années 1990.

PLUS:pc