NOUVELLES

Iran: les candidats à la présidence débattent des négociations sur le nucléaire

07/06/2013 02:03 EDT | Actualisé 07/08/2013 05:12 EDT

TÉHÉRAN, Iran - Les huit candidats à l'élection présidentielle du 14 juin en Iran ne s'entendent pas sur la façon de gérer les pourparlers sur le nucléaire avec la communauté internationale.

Les huit candidats ont participé vendredi à leur troisième et dernier débat électoral télévisé. Le débat de quatre heures était consacré à la politique étrangère et à des dossiers nationaux.

Deux candidats, le centriste Hasan Rowhani, ancien négociateur nucléaire de l'Iran, et Saeed Jalili, le négociateur actuel, ont échangé de dures accusations.

M. Rowhani a accusé M. Jalili de se cramponner à une ligne dure qui a provoqué des sanctions sévères contre l'Iran et mené à son isolement international actuel.

M. Jalili a quant à lui déclaré que la peur de l'Occident de M. Rowhani et sa faiblesse avaient mené à la suspension temporaire du programme nucléaire iranien en 2003.

L'élection présidentielle de la semaine prochaine vise à choisir un successeur au président sortant, Mahmoud Ahmadinejad.

PLUS:pc