NOUVELLES

Effondrement mortel d'une scène à Toronto: des accusations sont portées

07/06/2013 04:48 EDT | Actualisé 07/08/2013 05:12 EDT

TORONTO - Treize accusations ont été déposées en lien avec l'effondrement meurtrier d'une scène, il y a un an, dans le Parc Downsview de Toronto.

Les accusations, en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité au travail, sont portées contre Live Nation Canada, Live Nation Ontario Concerts GP, Optex Staging and Services, ainsi que contre un ingénieur.

Une partie de l'importante structure extérieure s'est effondrée, le 16 juin 2012, lors de la mise en place en prévision d'un concert de Radiohead, provoquant la mort d'un technicien britannique et blessant trois autres travailleurs.

Les débris ont écrasé Scott Johnson, un homme dans la trentaine, présenté comme «hautement qualifié et apprécié» par le groupe.

Live Nation Canada, Live Nation Ontario et Optex Staging sont chacune sous le coup de quatre accusations selon lesquelles elles n'ont pas été en mesure de s'assurer que la structure de la scène soit construite de façon sécuritaire.

L'ingénieur est accusé d'avoir mis en danger un travailleur en étant négligeant dans ses conseils ou relativement à une certification.

Un porte-parole du ministère ontarien du Travail a précisé qu'une première comparution est prévue à Toronto le 27 juin.

Radiohead a retardé une partie de sa tournée européenne, l'an dernier, à la suite de la mort de M. Johnson.

PLUS:pc