NOUVELLES

Vision Montréal dénonce le déséquilibre d'investissements dans le Plateau

06/06/2013 03:41 EDT | Actualisé 05/08/2013 05:12 EDT

Louise Harel et Carl Boileau dénoncent la gestion de l'administration Fernandez-Bergeron dans l'arrondissement Le Plateau-Mont-Royal

« À l'évidence, le conseiller municipal Richard Bergeron, chef de Projet Montréal, a négligé, au cours des quatre dernières années, de représenter les intérêts de ses concitoyens du district de Jeanne-Mance dans la répartition des investissements locaux », a déclaré, chiffres à l'appui, Louise Harel, chef de Vision Montréal et candidate à la mairie de Montréal.

Louise Harel et le conseiller de DeLorimier, Carl Boileau, ont dévoilé, jeudi matin, une étude sur la gestion des fonds publics de Projet Montréal pour le Plateau. L'étude a été effectuée suite une demande d'accès à l'information sur les investissements effectués et projetés sur le Plateau-Mont-Royal, de 2010 à 2013.

« Les districts de DeLorimier et particulièrement celui de Jeanne-Mance, ont été laissés pour compte, alors que Projet Montréal a mis de côté toute notion d'équité dans la gestion des immobilisations sur le Plateau-Mont-Royal avec le consentement tacite du conseiller municipal de Jeanne-Mance. (...) Cette iniquité est inacceptable ! », a déclaré le conseiller de DeLorimier, Carl Boileau, anciennement conseiller de Projet Montréal.

Selon Mme Harel et Boileau, la population n'est pas vraiment consultée sur les dépenses publiques. Le conseiller invite donc les citoyens à faire connaître leurs priorités lors d'une séance extraordinaire du conseil d'arrondissement qui aura le 18 juin, à 10 h du matin, alors qu'on devrait adopter le Programme triennal d'immobilisation 2014-2016.

PLUS:rc