NOUVELLES

Syrie: le Conseil de sécurité condamne les combats sur le Golan

06/06/2013 07:35 EDT | Actualisé 06/08/2013 05:12 EDT

Le Conseil de sécurité de l'ONU a "condamné fermement" jeudi les "combats intenses" sur le plateau du Golan qui ont fait deux blessés parmi les Casques bleus de la Fnuod (Force des nations unies pour l'observation du désengagement sur le Golan).

Il a aussi demandé aux belligérants en Syrie de respecter la mission de la Force.

Dans une déclaration adoptée à l'unanimité, les 15 membres du Conseil "demandent à toutes les parties de collaborer pleinement avec la Fnuod pour lui permettre d'opérer librement et d'assurer la totale sécurité de son personnel".

Des combats entre l'armée et l'opposition syriennes, dans la zone de séparation entre Syrie et Israël sur le Golan, ont fait deux blessés parmi les Casques bleus. L'un des blessés est philippin et l'autre indien, selon des diplomates.

Le Conseil doit tenir des consultations vendredi après-midi à propos de la Fnuod, le gouvernement autrichien ayant annoncé qu'il retirait ses Casques bleus qui forment le plus important contingent de la Force.

Les membres du Conseil se sont déclarés "très inquiets des risques" que les incursions des rebelles et de l'armée syrienne dans le zone de sécurité font peser sur le cessez-le-feu entre Israël et la Syrie.

Ils "réitèrent leur soutien inconditionnel" à la Fnuod et invitent le secrétaire général de l'ONU "à s'assurer que la force dispose des capacités nécessaires pour accomplir son mandat".

Ban Ki-moon a indiqué qu'il était en contact avec les pays qui fournissent habituellement des contingents aux opérations de maintien de la paix pour qu'ils comblent le vide laissé par les soldats autrichiens.

Au 31 mai dernier, la Fnuod comprenait 377 soldats autrichiens, 314 philippins et 193 indiens. Le Canada, le Japon et la Croatie ont retiré leurs troupes il y a quelques mois.

Le gouvernement fidjien a promis des soldats en remplacement mais ils ne sont pas encore arrivées.

La Fnuod a été à plusieurs reprises prise pour cible et a été obligée de réduire ses patrouilles. Des Casques bleus philippins ont été pris en otages à deux reprises au cours des derniers mois.

La Fnuod est chargée depuis 1974 de faire respecter le cessez-le-feu sur le plateau du Golan, région du sud-ouest de la Syrie occupée en grande partie par Israël.

avz/lor

PLUS:afp