NOUVELLES

Sharapova fait fi de 11 doubles fautes et défait Azarenka à Roland Garros

06/06/2013 12:51 EDT | Actualisé 06/08/2013 05:12 EDT

PARIS - La championne en titre Maria Sharapova a commis 11 doubles fautes, jeudi, mais ça ne l'a pas empêchée de mériter sa place en finale des Internationaux de France.

Sharapova a signé une très sonore victoire de 6-1, 2-6, 6-4 contre la troisième tête de série Victoria Azarenka.

Les joueuses notoirement les plus bruyantes du tennis féminin ont accompagné chacun de leurs coups ou presque de cris stridents.

Sharapova a réussi 12 as, mais elle a éprouvé des problèmes avec sa deuxième balle de service et ses coups de fond de terrain.

C'est à l'aide de sa cinquième balle de match qu'elle a conclu l'affaire, en y allant d'un as.

«Les derniers points sont les plus difficiles à obtenir, a avancé Sharapova. Je suis très contente de m'être ressaisie et d'avoir bien servi à 5-4.»

L'action a été interrompue pendant 35 minutes en raison d'une averse, avant le troisième set.

Sharapova a amélioré sa fiche sur terre battue à Roland Garros à 43-9, la meilleure chez les joueuses actuelles. Elle a signé 13 gains de suite.

«D'être de retour en finale comme championne en titre, de faire partie du dernier duo de joueuses, c'est très particulier pour moi.»

Williams intraitable

Sharapova sera confrontée à un défi de taille en finale contre Serena Williams, qui l'a vaincue 13 fois en 15 duels.

Jeudi, Williams a malmené Sara Errani 6-0, 6-1 dans l'autre demi-finale.

L'Américaine est en mission cette année après plus d'une décennie de déceptions à Paris.

«De toute évidence, tout ce que j'ai essayé jusqu'à maintenant n'a pas fonctionné, a souligné Sharapova. Je devrai donc tenter d'autres choses, en espérant que ça marche.»

Contre Errani, Williams a vite imposé sa loi en enlevant 26 des 34 points disputés. Il y avait 37 minutes d'écoulées au match quand Errani, finaliste du tournoi l'an dernier, a remporté son premier et seul jeu.

La foule a salué la chose par une salve d'applaudissements et l'Italienne a levé les bras en signe de dérision.

Williams a été intraitable et elle a étiré sa séquence à 30 victoires de suite, un sommet personnel.

«Ce qu'elle a accompli aujourd'hui est remarquable, a dit Errani. Elle est très forte. C'est une joueuse incroyable. Elle a connu une superbe journée.»

Williams, championne de 15 titres du Grand Chelem en carrière, a gagné son seul titre à Roland Garros, il y a 11 ans, en défaisant sa soeur Venus en finale.

«Je suis très heureuse d'être de retour en finale aux Internationaux de France 11 ans plus tard, a-t-elle lancé en français à la foule. Je suis encore ici 11 ans plus tard. C'est merveilleux.»

PLUS:pc