NOUVELLES

Pont Blue Water Canada: deux généreuses indemnités de départ ont été versées

06/06/2013 12:10 EDT | Actualisé 06/08/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Le dirigeant d'une société d'État qui supervise une traverse routière commerciale majeure entre le Canada et les États-Unis a abusé de l'argent des contribuables en accordant deux indemnités de départ démesurées, selon un nouveau rapport.

Une enquête réalisée par le Commissariat à l'intégrité du secteur public du Canada a permis de déterminer que la société Pont Blue Water Canada a versé un montant total de 658 000 $ à deux de ses anciens employés, qui forment un couple.

Pont Blue Water Canada est responsable de la construction et de l'exploitation de deux ponts entre Sarnia, en Ontario, et Port Huron, dans l'État du Michigan.

Selon le rapport du commissaire Mario Dion, une première indemnité de départ de 366 000 $ a été allouée à une femme qui était responsable des ressources humaines de la société d'État qui a été congédiée en 2008 après avoir fait l'objet d'une plainte pour harcèlement.

La deuxième allocation de fin d'emploi de 292 000 $ a été versée trois ans plus tard à un autre directeur, qui est le mari de la responsable des ressources humaines.

Cependant, d'après le rapport du bureau de M. Dion, celui qui était président à l'époque, Charles Chrapko, ne s'est pas rendu coupable de mauvaise gestion en vertu de la Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d'actes répréhensibles.

PLUS:pc