NOUVELLES

Chris Froome remporte la 5e étape du Dauphiné Libéré et prend la tête

06/06/2013 12:42 EDT | Actualisé 06/08/2013 05:12 EDT

VALMOREL, France - Chris Froome a lancé une attaque dans la dernière ascension pour remporter jeudi la cinquième étape montagneuse du Dauphiné Libéré et s'emparer du classement général, démontrant sa grande forme à un mois du Tour de France.

Le Britannique a répondu à une attaque d'Alberto Contador pour rejoindre le double vainqueur du Tour et ensuite l'Américain Matthew Busche pour signer sa première victoire en carrière au Dauphiné.

Froome a franchi les 139 kilomètres reliant Grésy-sur-Aix à Valmorel en trois heures, 28 minutes et 39 secondes, quatre secondes de moins que Contador et Busche. Le Québécois David Veilleux, maillot jaune des trois premiers jours, a conclu l'étape en 43e place, à 4:13 du vainqueur.

«Après le travail fourni par mes équipiers, gagner cette étape, c’était la moindre des choses, a dit le vainqueur. Ils m’ont parfaitement positionné dans la dernière ascension, notamment Peter Kennaugh et Richie Porte, qui ont contrôlé toutes les attaques. Je ne pensais pas que j’allais réussir à reprendre le coureur de RadioShack qui était devant. Le maillot jaune était déjà assuré, mais je voulais tout de même aller chercher l’étape.»

L'Espagnol Alejandro Valverde a tenté de lancer une attaque à environ 6 km de l'arrivée, mais a été rapidemtn rattrapé par Busche et plusieurs autres cyclistes. Busche s'est ensuite creusé un écart de 25 secondes, insuffisant pour garder Contador à distance.

Froome n'a pas pu résister à la tentation d'attaquer, dépassant Contador avec 500 m à franchir et Busche à 200 m du fil d'arrivée.

«Quand Contador a attaqué, j’aurais pu le laisser partir, car il n’est plus menaçant au classement général, a déclaré Froome. L’objectif, c’était d’être le meneur de la course, en sachant que Rohan Dennis avait pris la tête mercredi, mais qu’il n’est pas un super montagnard. Je ne pourrais pas me sentir dans une meilleure forme, c’est très bon de pouvoir battre des coureurs comme Rodriguez, Contador et Valverde. Mais je suis presque certain qu’Alberto sera prêt pour le Tour de France dans trois semaines.»

Le Tour de France sera disputé du 29 juin au 21 juillet.

Au classement général, il a 52 secondes d'avance sur Porte et 54 sur le meneur à l'issue de la quatrième étape, Rohan Dennis. Froome, deuxième derrière Bradley Wiggins lors du dernier Tour de France, a terminé troisième du contre-la-montre de mercredi et accusait un retard de cinq secondes derrière Dennis au début de l'étape.

Veilleux glisse

Cette 43e place de Veilleux l'a fait glisser au général. Le natif de Cap-Rouge de 25 ans pointe maintenant en 24e place, à 5:17 de Froome.

«Ça s’est joué dans la dernière ascension. J’ai essayé de tenir le coup, mais il me manquait un petit quelque chose pour être capable de suivre, a souligné Veilleux. C’était un peu normal avec la fatigue des derniers jours.

«J’ai préféré lever le pied à un certain moment pour garder mon propre rythme et faire une bonne montée, qui faisait quand même presque 13 kilomètres. Parfois, quand tu tentes de suivre, tu sautes et tu perds plus de temps que si tu montes à ton rythme.»

Quant à François Parisien, il a aidé son coéquipier Thomas Damuseau à conserver le maillot à pois de meilleur grimpeur. Le Français a été le plus rapide à franchir les trois premiers cols, jeudi.

Le Repentignois s’est pour sa part classé au 171e et dernier échelon, croisant la ligne d’arrivée 20:41 après Froome. Au cumulatif, il est 140e, à 43:28 du meneur.

PLUS:pc