NOUVELLES

Wall Street en léger recul, déçue par des indicateurs peu encourageants

05/06/2013 10:03 EDT | Actualisé 05/08/2013 05:12 EDT

La Bourse de New York évoluait en légère baisse mercredi, déçue par des indicateurs moins encourageants que prévu aux Etats-Unis et inquiète pour la croissance économique japonaise: le Dow Jones lâchait 0,25% et le Nasdaq 0,11%.

Vers 13h45 GMT, le Dow Jones Industrial Average cédait 38,109 points à 15.139,44 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 3,64 points à 3.441,62 points.

Le Standard & Poor's 500 reculait de 0,18% (-2,98 points) à 1.628,40 points.

Wall Street avait achevé en baisse une séance volatile mardi, marquée par des inquiétudes pour la politique monétaire aux Etats-Unis et la vigueur de la croissance mondiale: le Dow Jones avait lâché 0,50% à 15.177,54 points, et le Nasdaq 0,58%, à 3.445,26 points.

Le marché cède à la pression "de chiffres décevants, notamment dans le secteur de l'emploi", ont noté les experts de la banque Wells Fargo, citant les chiffres de la société ADP qui ont montré une progression inférieure aux attentes des embauches dans le secteur privé en mai.

En effet, les entreprises privées n'ont créé ce mois-là que 135.000 emplois de plus qu'elles n'en détruisaient, selon ADP, contre 157.000 espérés.

D'autre part, si la productivité des entreprises est repartie à la hausse au premier trimestre aux Etats-Unis, le rythme de sa progression s'avère moins marqué que précédemment annoncé, n'augmentant que de 0,5% en rythme annualisé contre 0,7% initialement prévu.

Les opérateurs surveillaient également dans la matinée la sortie des chiffres des commandes industrielles américaines en avril et l'indice ISM des activités dans les services en mai.

Ils seront aussi attentifs à la publication du Livre Beige de la Réserve fédérale américaine, un rapport de conjoncture sur l'économie américaine, alors que Wall Street tente depuis des semaines d'anticiper les évolutions à venir de la politique monétaire américaine.

Les investisseurs surveillaient aussi avec nervosité la situation au Japon, où la Bourse de Tokyo a chuté de 3,83% "après un discours décevant du Premier ministre (Shinzo) Abe sur la stratégie de croissance du pays", ont relevé les experts de Charles Schwab.

Le marché obligataire progressait. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans reculait à 2,116% contre 2,137% mardi soir, et celui à 30 ans à 3,282% contre 3,297%.

ppa/sl/lor

PLUS:afp