NOUVELLES

Pays-Bas: le gouvernement sommé de dédommager les cafés qui vendent du cannabis

05/06/2013 11:58 EDT | Actualisé 05/08/2013 05:12 EDT
AP

LA HAYE, Pays-Bas - Un tribunal néerlandais a ordonné mercredi au gouvernement de dédommager les propriétaires de cafés qui soutiennent avoir perdu de l'argent en raison de l'adoption de mesures visant à mettre un terme au tourisme de la drogue.

Les propriétaires de ces établissements qui vendent du cannabis ont cependant essuyé un revers devant la cour de district de La Haye. Car dans son jugement, le tribunal a déclaré que les mesures visant à freiner l'afflux d'étrangers qui viennent aux Pays-Bas pour se procurer des drogues douces étaient légitimes.

Selon le tribunal, la transformation des cafés en clubs privés, l'an dernier, a eu un effet dissuasif sur les consommateurs de drogue étrangers et locaux.

Reste que le gouvernement devra dédommager les propriétaires de cafés. Le montant de la compensation sera fixé ultérieurement.

Les propriétaires de cafés et le gouvernement sont engagés dans une lutte juridique depuis de nombreuses années sur la question du tourisme de la drogue.

Amsterdam demande à ce que les cafés vendent du cannabis seulement aux citoyens néerlandais, tandis que les propriétaires de ces établissements estiment qu'ils devraient avoir la permission d'en vendre à n'importe qui.

En théorie, le cannabis est illégal aux Pays-Bas, mais les policiers ferment les yeux sur la possession de petites quantités. La vente du cannabis dans les cafés est tolérée, contrairement à la production à grande échelle.

INOLTRE SU HUFFPOST

Légaliser le cannabis: pour ou contre?