NOUVELLES

Martin gagne le contre-la-montre et Veilleux se retrouve septième au cumulatif

05/06/2013 09:24 EDT | Actualisé 05/08/2013 05:12 EDT
Getty
FRANCE - JUNE 05: (FRANCE OUT) David Veilleux of Team Europcar during Stage Four of the Criterium du Dauphine, Villars-les-Dombes, France on Wednesday 05 June 2013. (Photo by James Startt/Agence Zoom/Getty Images)

PARC DES OISEAUX, France - David Veilleux était déçu d'avoir perdu le maillot jaune au Critérium du Dauphiné, mercredi. Mais le cycliste natif de Cap-Rouge affirmait après pleinement savouré les trois journées inespérées passées en tête de la compétition, après avoir glissé en septième position au classement cumulatif.

«C'est sûr que c'est décevant. Qui ne voudrait pas garder le jaune dans une course de cette importance? Mais j'ai passé trois jours en jaune et j'ai apprécié ces moments», a-t-il commenté en entrevue à l'agence Sportcom.

«De vivre ces moments-là à l'âge de 25 ans, c'est quand même assez jeune dans le monde du vélo.»

Mercredi, Veilleux n'a pu faire mieux que le 76e chrono de la quatrième étape, une course contre-la-montre de 32,5 kilomètres entre Villars-les-Dombes et Parc des Oiseaux qu'il a parcouru en 40 minutes 47 secondes.

Le vainqueur de l'étape, l'Allemand Tony Martin, a avalé les 32,5 kilomètres en 36:54.

Veilleux se retrouve à une minute neuf secondes du nouveau meneur, l'Australien Rohan Dennis, qui a terminé deuxième à 47 secondes de Martin.

Il a donc vu fondre l'avance de 1:56 qu'il possédait en tête avant mercredi.

«J'ai fait de mon mieux. J'ai connu un bon départ, j'avais un bon rythme, mais j'ai manqué un peu de jus dans la deuxième partie», a -t-il commenté.

Après 11,5 kilomètres, il concédait une minute et 22 secondes à Martin, mais il restait virtuellement en jaune. Il n'a malheureusement pu augmenter le rythme.

«Je ne m'étais pas préparé pour fournir un effort soutenu semblable depuis longtemps. Dernièrement, je m'étais plus concentré sur la montagne», a-t-il souligné.

Veilleux tentera de regagner du terrain en compagnie de ses coéquipiers de l'équipe Europcar, jeudi, à l'occasion de la cinquième étape, une course de 139 kilomètres entre Grésy-sur-Aix et Valmorel.

«Je suis satisfait de ce que j'ai accompli jusqu'à maintenant... La course n'est pas finie. Je vais essayer de terminer dans le 'top-20'. Ce serait un excellent résultat pour moi.»

Objectif atteint

Pour revenir au contre-la-montre, Martin avait dans sa mire de le remporter.

«C'était mon but, mais je n'en était pas sûr du tout, après avoir eu des problèmes d'estomac lors des deux derniers jours. Heureusement, j'ai pu récupérer à temps», a-t-il dit.

Troisième de l'étape de mercredi, Christopher Froome s'est hissé au deuxième rang au cumulatif, à cinq secondes de Dennis.

«Je suis très heureux. Tout cela arrive par surprise, a affirmé Dennis. J'avais comme objectif de prendre le maillot blanc (classement des jeunes) aujourd'hui, et je me retrouve avec le maillot jaune en plus, devant des coureurs comme Christopher Froome et Richie Porte! C'est un rêve qui devient réalité.»

Le double champion du Tour de France, l'Espagnol Alberto Contador, a été décevant en terminant 61e en 40:31. Au classement, il pointe en 34e position.

«Ça n'a pas été une bonne journée pour moi, a admis Contador au réseau de télé France 3. Je n'avais pas de bonnes jambes. Il me reste du temps afin de retrouver ma forme, avant le Tour de France. J'espère être plus fort à chacune des étapes. Je savais que Chris Froome m'était supérieur au contre-la-montre.»

Le 65e Critérium du Dauphiné prend fin dimanche, après huit étapes et 1117 kilomètres parcourus.