NOUVELLES

Le rappel des patients se poursuit à l'Hôtel-Dieu de Lévis

05/06/2013 04:52 EDT | Actualisé 04/08/2013 05:12 EDT

La ligne téléphonique mise à la disposition des patients de l'Hôtel-Dieu de Lévis visés par un rappel ne dérougit pas. Ils sont près de 1000 à l'avoir contactée depuis qu'elle a été mise en fonction, mardi.

Les patients visés doivent subir un test de dépistage du VIH et des hépatites B et C en raison d'un écho-endoscope mal désinfecté.

Même si les autorités parlent de risques minimes d'infection, ils sont nombreux à être inquiets. C'est le cas de Danielle Desbiens qui, atteinte de la maladie de Crown, a passé en 2008 un examen d'écho-endoscopie.

À ses yeux, cette erreur de l'hôpital est inacceptable même si la direction de l'établissement se fait rassurante pour les patients. « C'est inacceptable et je peux aussi vous dire que cet examen-là est très difficile à passer. Inévitablement, s'il y a des actions qui seront prises dans le futur, c'est toute la société qui va être obligée de compenser pour ça », affirme-t-elle.

Mardi, le ministre de la Santé, Réjean Hébert, a confirmé que les quatre autres hôpitaux de la province qui utilisent un écho-endoscope respectent les procédures de stérilisation.

Pour les patients visés par ce rappel, le numéro de téléphone du Centre d'appel de l'Hôtel-Dieu de Lévis est le 1-888-835-7105.

Enquête

L'Hôtel-Dieu de Lévis mène une enquête sur les raisons qui font qu'un écho-endoscope a été mal nettoyé. L'hôpital n'aurait pas appliqué les mesures du fabricant dans la stérilisation de l'appareil. Pourtant, le guide du fabricant est disponible, même sur Internet.

PLUS:rc