NOUVELLES

Hôpital du Sacré-Cour : les médecins dénoncent la lenteur des rénovations

05/06/2013 07:22 EDT | Actualisé 05/08/2013 05:12 EDT

Les locaux de l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal sont vétustes et en très mauvais état, mais les travaux de rénovation piétinent. C'est le cri d'alarme lancé mercredi par les médecins du centre suprarégional de soins, d'enseignement et de recherche dont l'édifice date de 1922.

Le Dr Patrick Bellemare, président du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens de l'Hôpital du Sacré-Cœur et le Dr Ronald Denis, chef du département de chirurgie et responsable du programme de traumatologie, expriment leur inquiétude quant à la lenteur bureaucratique dont est victime le projet de construction du Centre intégré de traumatologie, de l'Unité mère-enfant de l'HSCM et d'une nouvelle unité d'endoscopie.

Le Dr Bellemare explique que cette attente « engendre des coûts importants liés à plusieurs travaux d'urgence qui devraient plutôt être dédiés aux soins des patients ».

Citant l'exemple de la construction du Centre intégré de traumatologie, de l'Unité mère-enfant et du Centre d'endoscopie, le Dr Bellemare indique que le projet est évalué à « près de 100 millions de dollars, qui a déjà reçu 12 millions de dollars en dons de la Fondation de l'HSCM ».

Ce projet, ajoute-t-il, fait partie d'un important plan de modernisation et de mise à niveau de l'établissement évalué à 450 millions de dollars.

Dr Ronald Denis, chef du département de chirurgie et responsable du programme de traumatologie, qualifie l'environnement de travail d'« inacceptable » à cause de la vétusté des installations de l'établissement.

L'orage du week-end dernier n'arrange pas les choses. Il coûtera plus de 4 millions de dollars en remplacement de fournitures qui ont été contaminées et qu'on ne peut plus utiliser.

PLUS:rc