NOUVELLES

Deux employés du fisc américain suspendus pour 1.000 dollars de cadeaux

05/06/2013 05:16 EDT | Actualisé 05/08/2013 05:12 EDT

Deux employés du fisc américain ont été suspendus mercredi pour s'être fait offrir plus de 1.000 dollars de nourriture lors d'une fête dans la suite d'un hôtel en marge d'une conférence, a-t-on appris de sources concordantes.

"Il y a eu un comportement nettement inapproprié dans cette situation, et une action immédiate est requise", a déclaré le directeur par intérim de l'Internal Revenue Service (IRS), Danny Werfel, dans un communiqué.

Selon une source parlementaire s'exprimant auprès de l'AFP, l'un des deux fonctionnaires suspendus est actuellement l'adjoint du bureau chargé de la mise en place de l'énorme réforme de la santé de Barack Obama, Fred Schindler. Avec un autre employé, il a accepté l'équivalent de 1.162 dollars en nourriture et autres articles pour une soirée organisée en marge d'une conférence de l'IRS en août 2010 à Anaheim, en Californie.

"De la nourriture aurait été fournie gratuitement, en violation des règles d'éthique", indique le communiqué de l'IRS.

Mardi, un inspecteur général du Trésor a publié un rapport d'enquête sévère sur la conférence d'Anaheim, lors de laquelle 4,1 millions de dollars ont été dépensés sur trois jours, pour 2.609 participants.

Les républicains ont immédiatement décortiqué le rapport, dénonçant par exemple les 50.187 dollars consacrés à la production de vidéos, dont une parodie du film Star Trek réalisée avec des employés du fisc.

Un intervenant extérieur a été rémunéré 17.000 dollars pour "réaliser six peintures de personnes célèbres", selon le rapport.

Deux intermédiaires n'appartenant pas à l'IRS ont procédé aux réservations d'hôtels, ce qui selon les inspecteurs a conduit à des prix trop élevés. Et 64.000 dollars de cadeaux et souvenirs ont été distribués aux participants.

"Le gaspillage de la conférence d'Anaheim est un exemple de la culture d'excès au coeur de l'IRS et de nombreuses agences fédérales", a déclaré mardi le républicain Darrell Issa.

Ces révélations ternissent encore l'image de l'IRS, qui a reconnu avoir harcelé administrativement des groupes du Tea Party entre 2010 et 2012. Son ancien patron par intérim a été limogé par Barack Obama le 15 mai.

ico/mdm

PLUS:afp