NOUVELLES

«Cela fait des mois» que Philippe Couillard n'a pas parlé à Arthur Porter

05/06/2013 05:45 EDT | Actualisé 05/08/2013 05:12 EDT

QUÉBEC - L'affaire Arthur Porter porte encore ombrage au chef libéral Philippe Couillard, qui a beaucoup de mal à se dissocier de son ami et associé en affaires d'autrefois.

Une semaine après l'arrestation de Porter au Panama, M. Couillard est revenu avec réticence, mercredi, sur ses relations avec l'ancien patron du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), accusé notamment de corruption et en attente d'extradition vers le Canada.

Dans un pont de presse au parlement, M. Couillard a d'abord refusé d'aborder le sujet, en choisissant de passer aux questions en anglais. Il l'a ensuite commenté brièvement et, à la toute fin, il a lâché, en réponse à une question, que sa dernière communication avec Porter remonte à «des mois».

«Cela fait des mois», a-t-il dit, en tournant les talons pour se rendre au caucus libéral.

Cette information peut laisser croire que M. Couillard a eu des contacts avec Porter depuis sa démission surprise du CUSM en décembre 2011 et son départ pour les Bahamas. Devant la confusion, son attaché de presse a tenté de corriger le tir.

En entrevue téléphonique, Harold Fortin a assuré que son patron n'a pas reparlé à Porter depuis janvier 2012, lors de la cérémonie au cours de laquelle le CUSM a nommé une rue en l'honneur de Porter.

«Tout le monde m'appelle pour me demander, cela fait deux mois? Trois mois? Ce n'est pas ça du tout», s'est défendu M. Fortin.

«Le choix de mots aurait pu être fait différemment. Non, ce n'est pas comme s'il lui parlait régulièrement.»

Depuis, M. Couillard n'aurait contacté Porter ni par courriel ni par téléphone, a-t-il assuré. «Il a perdu contact quand il (Porter) est un peu disparu et qu'il est resté évasif sur où il était.»

Même que, pour la dissolution de l'entreprise dans laquelle M. Couillard et Porter étaient partenaires, M. Couillard aurait mandaté son avocat, sans parler à son associé.

Quant au moment où M. Couillard a rompu ce dernier lien, «je présume que c'est quand il réfléchissait à se lancer dans la course au leadership», a dit M. Fortin.

De son côté, Philippe Couillard a souhaité que son ex-partenaire s'explique en cour.

«Je souhaite qu'il y ait un procès et que la lumière soit faite, en ajoutant toujours que la présomption d'innocence s'applique à tout le monde. Pour le reste, je n'en sais pas plus que vous, je lis les mêmes articles et les mêmes journaux que vous, et je 'ai rien de plus à ajouter que ce que j'ai déjà dit depuis huit mois sur la question», a dit le chef libéral.

Âgé de 57 ans, Porter fait face à une longue liste d'accusations: fraude, complot pour fraude, fraude contre le gouvernement, bris de confiance, blanchiment d'argent et avoir accepté des pots-de-vin. Son épouse fait face à des accusations de blanchiment d'argent et de complot.

Le médecin est l'une des nombreuses personnes accusées en lien avec des fraudes qui seraient survenues lors de la construction du CUSM. Le chantier de 1,3 milliard $ est l'un des projets d'infrastructure les plus importants au pays. Le médecin prétend qu'il n'a rien fait de mal.

PLUS:pc