NOUVELLES

Barack Obama renouvelle son équipe diplomatique

05/06/2013 11:24 EDT | Actualisé 05/08/2013 05:12 EDT

Le président américain Barack Obama doit officialiser mercredi la nomination de Susan Rice, ambassadrice des États-Unis à l'ONU, au poste de conseillère à la sécurité nationale en remplacement de Tom Donilon, démissionnaire.

Samantha Power doit quant à elle être nommée pour prendre la succession de Mme Rice à l'ambassade des États-Unis à l'ONU.

Mme Rice, amie proche de M. Obama, a été un temps pressentie pour prendre la tête de la diplomatie américaine comme secrétaire d'État. Mais l'hostilité des élus républicains envers elle l'avait contrainte en décembre à renoncer à briguer la succession de Hillary Clinton, ouvrant la voie à la nomination de John Kerry.

Les républicains lui reprochaient ses déclarations tenues peu après l'attaque du consulat américain de Benghazi le 11 septembre dernier, dans laquelle l'ambassadeur des États-Unis en Libye a trouvé la mort.

Elle avait alors qualifié l'attaque de spontanée et non préméditée, une version par la suite contredite par les autorités. Face aux critiques, Barack Obama avait qualifié Susan Rice de femme « extraordinaire ».

La passation de pouvoir à la tête du Conseil de sécurité nationale, ou National Security Council (NSC), s'effectuera en juillet, a indiqué un haut responsable de la Maison-Blanche.

L'influent sénateur républicain John McCain, l'un des critiques les plus virulents de Mme Rice, a adopté un ton conciliant mercredi, affirmant par l'entremise de son compte Twitter que même s'il n'était « pas d'accord » avec sa nomination, il ferait « le maximum pour travailler avec elle sur des dossiers importants ».

Power succède à Rice

Samantha Power, une experte des droits de la personne et ancienne conseillère de la Maison-Blanche qui avait quitté le gouvernement plus tôt cette année, prendra la place de Mme Rice à l'ONU.

Elle était encore récemment membre du NSC après avoir été l'une des principales conseillères du candidat Obama pendant la campagne présidentielle de 2008.

Avant de travailler pour l'administration américaine, Mme Power, ancienne journaliste née en Irlande, avait remporté un prix Pulitzer pour un livre sur la politique étrangère de Washington.

Tom Donilon, également un proche de M. Obama, avait succédé en octobre 2010 au général James Jones, dont il était alors l'adjoint au NSC. Il a été l'un des instigateurs du retrait des troupes américaines d'Irak et d'Afghanistan d'ici la fin 2014 et un personnage clé dans la traque d'Oussama ben Laden au Pakistan.

PLUS:rc