NOUVELLES

USA: aggravation du déficit commercial, plombé par les importations

04/06/2013 08:41 EDT | Actualisé 04/08/2013 05:12 EDT

Le déficit commercial des Etats-Unis s'est aggravé au mois d'avril sous l'effet d'une poussée des importations, selon des chiffres publiés mardi à Washington par le département du Commerce.

Le solde, chroniquement déficitaire, des échanges de biens et de services du pays avec le reste du monde s'est établi à 40,3 milliards de dollars, en données corrigées des variations saisonnières, soit 8,5% de plus qu'en mars.

Cette aggravation, qui n'efface pas la forte décrue du mois précédent (-15,2%), était attendue par les analystes dont la prévision médiane tablait sur un déficit à 41,0 milliards.

Elle tient globalement à une poussée des importations en avril (+2,4% à 227,7 milliards de dollars), deux fois plus importante que celle des exportations (+1,2% à 187,4 milliards), selon le ministère.

Les achats à l'étranger de produits pétroliers, qui représentent plus de 10% des importations américaines, ont certes légèrement reculé en avril à 29,6 milliards de dollars, leur plus faible niveau depuis novembre 2010.

Mais, dans le même temps, les importations de biens de consommation par la première puissance mondiale ont grimpé en flèche (+7,2%, à 44,3 milliards), notamment celles de téléphones portables (+12,3%).

La hausse des importations de voitures et d'équipements automobiles (+5,3%, à 25,5 milliards) a elle aussi plombé le déficit en avril.

Signe du dynamisme de l'économie américaine, les exportations ont augmenté, mais à un rythme moins soutenu, atteignant toutefois des records dans l'automobile et les biens de consommation, a indiqué le ministère.

Sur un an, le déficit commercial américain a reculé de 13,5%.

D'après les données publiées jeudi, il a également reculé sur l'ensemble de l'année 2012 (-4,0% à 534,6 milliards) par rapport à l'année 2011, après avoir flambé de 11,5% entre 2010 et 2011.

jt/sl/sam

PLUS:afp