NOUVELLES

Stérilisation inadéquate à l'Hôtel-Dieu de Lévis : d'autres hôpitaux sont visés

04/06/2013 12:37 EDT | Actualisé 04/08/2013 05:12 EDT

Le ministre de la Santé Réjean Hébert demande aux hôpitaux qui utilisent le même équipement d'écho-endoscopie qu'à l'Hôtel-Dieu de Lévis de vérifier si les procédures de stérilisation ont toujours été respectées.

La direction de l'Hôtel-Dieu de Lévis a indiqué lundi qu'environ 1000 patients devront retourner à l'hôpital pour subir des tests de dépistage préventif du VIH et des hépatites B et C, après avoir subi un examen du tube digestif à l'aide d'un écho-endoscope linéaire mal désinfecté.

« Nous sommes en train de vérifier si les autres centres hospitaliers qui utilisent un appareil du genre au Québec ont également un problème du même genre. Nous prendrons les responsabilités et les mesures qui s'imposent si c'était le cas », a affirmé Réjean Hébert.

Cinq hôpitaux sont visés, soit quatre à Montréal et le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS). « L'Hôtel-Dieu de Lévis a été le premier à détecter qu'il puisse y avoir un problème », a précisé le ministre Hébert.

En conférence de presse lundi, la direction de l'Hôtel-Dieu de Lévis a demandé à quelque 1000 patients ayant subi des tests d'écho-endoscopie à l'Hôtel-Dieu de Lévis et au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Alphonse-Desjardins de passer des tests de dépistage préventif du VIH et des hépatites B et C.

La période où les examens ont été menés avec l'appareil mal désinfecté s'échelonne du 14 juin 2005 au 1er mai 2013.

Une ligne téléphonique a été mise à la disposition des patients mardi. Le numéro de téléphone du Centre d'appel de l'Hôtel-Dieu de Lévis est le 1-888-835-7105.

PLUS:rc