NOUVELLES

Un ex-vice-président de RONA poursuit l'entreprise

04/06/2013 04:19 EDT | Actualisé 03/08/2013 05:12 EDT
PC

Un ex-vice-président chez RONA, Normand Dumont, a déposé en Cour supérieure du Québec une poursuite au civil de 1,5 million de dollars contre son ancien employeur.

Dans une requête déposée à la Cour supérieure, M. Dumont demande à la Cour de reconnaître les créances de 484 000 $ qui lui seraient dues en vertu de son contrat de travail et près de 1,1 million de dollars pour des sommes supplémentaires auxquelles il soutient avoir droit.

M. Dumont affirme qu'il a été congédié « à la suite d'un changement de contrôle de l'entreprise ». Cet ex-dirigeant de RONA a occupé, jusqu'au 22 mars 2013, le poste de vice-président développement durable chez RONA. Il était à l'emploi de l'entreprise depuis 24 ans. Il allègue avoir été congédié « dans le but de le priver, ainsi que tous les autre membres de la haute direction de RONA, des bénéfices de son contrat d'emploi ».

Par l'entremise de sa conseillère aux communications, Valérie Lamarre, la direction de RONA a affirmé qu'elle ne commentait pas les dossiers qui sont devant les tribunaux.