NOUVELLES

Le SCEP et Suncor s'entendent sur des hausses de salaire de 10,5 pour cent

04/06/2013 04:01 EDT | Actualisé 04/08/2013 05:12 EDT

EDMONTON - Le Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP) et Suncor (TSX:SU) ont ratifié mardi un accord prévoyant des augmentations de salaire de 10,5 pour cent sur trois ans pour les travailleurs des secteurs du pétrole, du gaz et de la pétrochimie.

Les délégués de 48 unités de négociation ayant pris part au Programme de négociation nationale de l'énergie et de la chimie ont signé l'entente de principe mardi. En vertu de cet accord, les salaires grimperont de 3,25 pour cent, 3,5 pour cent et 3,75 pour cent entre 2013 et 2016.

Le président national du SCEP, Dave Coles, a déclaré dans un communiqué que l'entente nationale transmettait un message sans équivoque et positif pour l’économie canadienne en augmentant le pouvoir d’achat des membres du syndicat concernés.

Il a ajouté que les hausses de salaire et des primes de quart, ainsi que leur impact éventuel sur la pension des employés, assureraient une plus grande sécurité économique non seulement aux travailleurs de l'énergie partout au pays mais aussi à leurs communautés.

Joseph Gargiso, le coordonnateur de la négociation nationale pour l'énergie du SCEP, a pour sa part affirmé que l'entente était le fruit de négociations difficiles mais respectueuses avec Suncor Énergie, la plus grande compagnie pétrolière au Canada.

Selon lui, l'accord est certainement l'un des meilleurs à avoir été conclu dans l'histoire du Programme, qui existe depuis 20 ans.

L'action de Suncor a avancé mardi de 44 cents à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 31,78 $.

PLUS:pc