NOUVELLES

Le golfeur amateur Jean-Philip Cornellier remporte la Classique Acura

04/06/2013 06:51 EDT | Actualisé 04/08/2013 05:12 EDT

BELOEIL, Qc - Le golfeur amateur Jean-Philip Cornellier a enlevé les honneurs de la Classique Acura, mardi, au club de golf Beloeil.

Meneur au terme de la première ronde, Cornellier, capitaine de l'équipe de golf des Carabins de l'Université de Montréal, a remis une carte de 70 et son cumulatif de 138 (moins-4) lui a permis de coiffer le professionnel Yvan Beauchemin au fil d'arrivée.

Grâce à son cumulatif de 139 (69-70), Beauchemin (La Tempête) a mis la main sur la première bourse de 6000 $ de ce tournoi du Circuit Molson Canadian 67 et a pris la tête du Classement Sunice.

Coéquipier de Cornellier au sein des Carabins de l'Université de Montréal, Mathieu Perron a partagé le troisième rang avec les professionnels Éric Laporte (Montcalm) et Maxime Barré (Château Bromont) avec des pointages de 141.

Cornellier est devenu le troisième golfeur de statut amateur à rafler les honneurs d'un tournoi de l'AGP du Québec.

Michaël Bélanger avait réussi l'exploit lors de la Classique Acura en 2007, tandis que Hugo Chamberland-Lauzon avait été sacré champion de l'Invitation Via Rail Canada en 2009.

«Cette victoire dans un tournoi nous opposant aux professionnels arrive à point puisque Mathieu (Perron) et moi avons l'intention de devenir professionnels à la fin de nos études universitaires en décembre prochain», a dit Cornellier.

Le jeune golfeur de 22 ans a dû trimer dur avant de mettre la main sur le trophée du champion.

«Mon fer droit a fait la différence, surtout sur le neuf de retour», a-t-il expliqué. Le champion a notamment calé un roulé de 50 pieds pour un oiselet au 12e trou, deux de 20 et 30 pieds pour des normales aux 13e et 15e, un de 20 pieds pour un oiselet au 17e et enfin, un dernier de dix pieds pour un boguey décisif au dernier trou.

Beauchemin avait aussi deux bonnes raisons de quitter cet événement avec le sourire.

«Il me manque le trophée du champion, mais d'un autre côté, je touche un bon chèque et surtout, je récolte 125 précieux points au Classement Sunice», a commenté le nouveau professionnel affilié au club La Tempête.

Le classement Sunice revêt une importance capitale pour les golfeurs seniors puisque le premier golfeur de 50 ans et plus au classement à l'issue du Tournoi des Maîtres Desjardins Assurances obtiendra un laissez-passer au tableau principal du Championnat de Montréal, une étape du Circuit des Champions de la PGA.

PLUS:pc