NOUVELLES

Le déficit commercial du Canada bondit, mais les exportations tiennent bon

04/06/2013 09:28 EDT | Actualisé 04/08/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Le déficit commercial du Canada s'est élargi à 567 millions $ en avril, une importante augmentation des importations combinée à un léger recul des exportations ayant prolongé à 16 mois la séquence de balance commerciale négative du pays avec le reste du monde.

Les importations ont été particulièrement fortes en avril, grimpant de 1,2 pour cent pour atteindre le niveau record de 40,8 milliards $.

Mais des analystes ont noté que le rapport de Statistique Canada n'était pas aussi mauvais qu'il ne pouvait le laisser croire au premier coup d'oeil. En effet, les exportations n'ont retraité que de 0, 2 pour cent à 40,3 milliards $ après avoir connu une solide performance en mars, et elles ont, en fait, progressé de 0,7 pour cent au chapitre du volume.

«Je dirais que le déclin marginal des exportations est une bonne nouvelle puisqu'il signifie que la croissance que nous avons eu jusqu'à maintenant est toujours en vigueur», a fait remarquer l'économiste en chef d'Exportation et développement Canada, Peter Hall.

«Pour ce que ça vaut, depuis novembre dernier, les exportations canadiennes ont progressé au taux annualisé de 13,5 pour cent, alors si nous prenons une pause ce mois-ci, ce n'en est qu'une très légère.»

Selon l'économiste de la Banque de Montréal Sal Guatieri, l'activité commerciale devrait donner un coup de pouce à l'économie canadienne pour le trimestre en cours, bien que dans une moindre mesure qu'au premier trimestre, où son apport à la croissance avait été de 1,5 pour cent.

«Un des signes encourageants réside dans le volume total du commerce canadien — les importations additionnées des exportations —, qui a atteint un niveau record ces derniers mois et affiche une hausse ferme de 3,5 pour cent par rapport à l'an dernier», a indiqué M. Guatieri dans une note à ses clients.

Les livraisons canadiennes vers les États-Unis ont progressé de 1,8 pour cent en avril pour totaliser 30,1 milliards $, ce qui a fait grimper à 3,9 milliards $ l'excédent commercial dont le Canada continue à profiter avec son voisin du Sud.

Cependant, les exportations du Canada avec les autres pays ont diminué de 5,6 pour cent à 10,2 milliards $, tandis que les importations avec ces pays sont restées essentiellement inchangées à 14,6 milliards $, ce qui a creusé le déficit commercial à 4,4 milliards $, par rapport à 3,8 milliards $ précédemment.

Par industries, les exportations de gaz naturel ont avancé de 14,3 pour cent en avril, pendant que celles de produits minéraux non métalliques ont gagné 10,6 pour cent.

Mais les exportations du secteur de l'énergie dans son ensemble ont cédé 1,7 pour cent, tandis que celles du secteur des machines, du matériel et des pièces industriels ont diminué de cinq pour cent et que celles des minerais et des minéraux non métalliques ont diminué de 13,8 pour cent.

Les importations de produits énergétiques ont avancé de six pour cent, celles de véhicules et de pièces automobiles ont gagné 1,9 pour cent et celles de minerais et de minéraux non métalliques ont bondi de 10,3 pour cent. Les importations de machines industrielles, d'équipement et de pièces industriels ont cédé 3,5 pour cent.

PLUS:pc