NOUVELLES

Cseries : Bahreïn figure parmi les acheteurs

04/06/2013 03:33 EDT | Actualisé 03/08/2013 05:12 EDT

L'avionneur Bombardier a révélé mardi que le transporteur aérien Gulf Air, du Royaume de Bahreïn, était l'un de ses clients pour la CSeries, une nouvelle génération d'avions commerciaux qui fera concurrence à certains des petits appareils construits par Airbus et Boeing.

La compagnie aérienne du Moyen-Orient a commandé 10 avions CS100 en juin 2011, mais avait jusqu'ici requis l'anonymat. Elle détient aussi une option pour six appareils additionnels.

Gulf Air exploite actuellement 26 avions Airbus, mais a déclaré mardi, dans un communiqué conjoint avec Bombardier Aéronautique, qu'elle travaillait avec l'entreprise établie à Montréal pour s'assurer que les CSeries répondent aux objectifs de sa restructuration.

Le transporteur national de Bahreïn, qui éprouve des difficultés financières, veut se concentrer sur les circuits les plus payants qui relient les sociétés bahreïniennes aux marchés régionaux. Gulf Air a licencié depuis janvier plus de 1000 employés, soit 15 % de son effectif, et supprimé quatre trajets.

Bombardier (TSX:BBD.B) a quant à elle reçu des engagements pour 338 avions CSeries, dont 145 commandes fermes.

L'avionneur a indiqué que la présence de ses avions commerciaux avait triplé au Moyen-Orient et en Afrique depuis les quatre dernières années.

Plus de 200 appareils turbopropulsés de la série Q, biréacteurs régionaux de la série CRJ et avions CSeries sont en service ou ont été commandés dans cette région.

L'entreprise québécoise a jusqu'à présent livré plus de 2600 avions de la série Q et de la série CRJ partout dans le monde.

À la Bourse de Toronto, les actions de Bombardier gagnaient mardi après-midi 0,09 $, pour s'échanger à 4,84 $.

La Presse Canadienne

PLUS:rc