NOUVELLES

Coffre-fort virtuel : les responsables du projet seront remplacés

04/06/2013 07:19 EDT | Actualisé 04/08/2013 05:12 EDT

Le maire Régis Labeaume confirme que des changements seront apportés au sein de l'équipe responsable du dossier du coffre-fort virtuel à la Ville de Québec.

Ces changements sont nécessaires afin « d'assurer un meilleur contrôle » du projet. Le maire Labeaume n'a pas apprécié entre autres ne pas avoir été informé par les fonctionnaires de l'incompatibilité du système avec les ordinateurs Apple. Mardi dernier, un serveur en France a aussi cessé de fonctionner entraînant une interruption du système après deux jours de mise en service.

Malgré ces ajustements, le maire Labeaume demeure toutefois convaincu de la pertinence du projet. « C'est quelqu'un d'autre qui va prendre ça en main, mais il ne faut pas oublier que c'est un projet de recherche et développement. C'est quelque chose de "tentatif" et on essaie qu'il marche, ce n'est pas un nouveau service qu'on amène en ville », a répété le maire Labeaume.

Les conseillers de l'opposition à l'hôtel de ville ont longuement questionné le maire sur le sujet, lundi soir, lors de la séance du conseil municipal. Le conseiller Patrick Paquet a réclamé l'abandon du projet en affirmant que la Ville « s'en va dans le mur » avec ce dossier du coffre-fort virtuel.

La Ville injecte 2,4 millions dans le projet et espère recruter 30 000 citoyens d'ici trois ans pour tester le projet.

Développé par une filiale du géant français Orange, le coffre-fort virtuel permettra d'échanger des documents qui auront une valeur légale de façon électronique.

PLUS:rc