NOUVELLES

Vingt-deux détenus s'évadent lors d'une attaque contre une prison au Niger

03/06/2013 01:36 EDT | Actualisé 03/08/2013 05:12 EDT

NIAMEY, Niger - Vingt-deux prisonniers se sont évadés le week-end dernier lors d'une attaque contre la prison centrale du Niger, a annoncé un porte-parole du gouvernement. Les autorités soupçonnent le groupe islamiste nigérian Boko Haram d'être responsable de l'attaque.

Le ministre nigérien de la Justice et porte-parole du gouvernement, Marou Amadou, a déclaré tard dimanche soir à la télévision nationale que l'un des prisonniers en fuite était Cheibani Ould Hama, qu'il a décrit comme un membre d'un groupe extrémiste accusé d'avoir assassiné quatre Saoudiens et un Américain.

Cheibani Ould Hama était membre d'Al-Qaïda au Maghreb islamique au Mali. Il serait impliqué dans l'enlèvement de deux touristes suisses en 2009, selon Jean-Paul Rouiller, directeur du Geneva Centre for Training and Analysis of Terrorism.

M. Amadou a indiqué que les autorités du Niger poursuivaient activement les fugitifs et qu'elles avaient ouvert le feu durant le week-end sur un véhicule utilitaire sport aux vitres teintées qui a refusé de s'arrêter à un point de contrôle.

Deux gardiens ont été tués durant l'attaque contre la prison, a-t-il précisé.

PLUS:pc