NOUVELLES

Un conflit syndical dans une mine sud-africaine fait au moins un mort par balle

03/06/2013 12:53 EDT | Actualisé 03/08/2013 05:12 EDT

JOHANNESBURG - Des tirs opposant des rivaux syndicaux ont éclaté lundi à la mine de platine Lonmin, en Afrique du Sud, faisant au moins un mort et un blessé, ont annoncé la police et des responsables syndicaux.

Le porte-parole de l'Union nationale des travailleurs des mines (NUM), Lesiba Seshoka, a déclaré que trois délégués syndicaux avaient été atteints par des tirs lundi, dont un mortellement, au bureau du syndicat à Marikana, à environ 112 kilomètres de Johannesbourg.

Mais un porte-parole de la police, le colonel Sabata Mokgwabone, a affirmé que seulement deux employés avaient été atteints par des tirs. L'un d'entre eux a été tué et l'autre a été hospitalisé dans un état critique, a-t-il dit.

Il n'a pas été possible de vérifier ces deux bilans contradictoires dans l'immédiat.

Des dizaines de personnes ont été tuées dans la rivalité qui oppose l'Union nationale des travailleurs des mines, alliée au gouvernement, et un nouveau syndicat.

En août, la police avait ouvert le feu à la mine de Marikana, tuant 34 mineurs en grève et en blessant 78 autres. L'incident avait profondément choqué les Sud-Africains.

PLUS:pc