NOUVELLES

RDCongo: la brigade d'intervention a entamé des patrouilles dans l'est (ONU)

03/06/2013 02:05 EDT | Actualisé 03/08/2013 05:12 EDT

La brigade d'intervention de l'ONU chargée de combattre les groupes armés dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) a commencé à patrouiller à effectif réduit, a annoncé lundi l'ONU.

870 soldats environ sur les 3.000 que doit compter la brigade se trouvent déjà à Goma, a précisé le porte-parole de l'ONU Martin Nesirky.

"La brigade a commencé à opérer à Goma, y compris en effectuant des patrouilles de jour et de nuit" avec d'autres éléments de la Monusco (Mission de l'ONU en RDC).

Le patron des opérations de maintien de la paix de l'ONU Hervé Ladsous avait indiqué récemment que la brigade serait pleinement opérationnelle d'ici la mi-juillet.

La création de cette unité a été autorisée fin mars par le Conseil de sécurité pour renforcer la Monusco, la plus importante mission de l'ONU dans le monde, forte de 17.000 hommes et chargée de la protection des civils. Dotée d'un mandat offensif, elle doit combattre et désarmer les groupes rebelles dans l'est de la RDC, en premier lieu le mouvement M23. L'armée congolaise combat les rebelles du M23 depuis mai 2012 au Nord-Kivu.

Les premiers éléments de la brigade --qui sera composée de soldats tanzaniens, malawites et sud-africains-- étaient arrivés à Goma le 13 mai.

avz/rap

PLUS:afp