NOUVELLES

Octrois de PPP au CHUM et au CUSM: la CSN réclame que l'AM enquête

03/06/2013 08:37 EDT | Actualisé 03/08/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - La CSN réclame que l'Autorité des marchés financiers (AMF) enquête sur l'octroi, depuis 2006, des contrats dans les partenariats public-privé (PPP) du Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM), du centre de recherche du CHUM et du Centre de santé McGill (CUSM).

La Confédération des syndicats nationaux considère que la nouvelle Loi sur l'intégrité en matière de contrats publics permet une telle démarche devant l'AMF.

Le vice-président de la CSN, Jean Lacharité, signale que tous les échelons des organigrammes révèlent des entreprises qui font l'objet d'enquêtes de l'Unité permanente anti-corruption (UPAC) ou qui sont présentement accusées de fraude et de corruption devant les tribunaux.

La CSN déplore que des liens unissent différentes firmes et qu'il existe des mécanismes comparables à ceux mis au jour actuellement à la Commission Charbonneau. Elle soupçonne des ressemblances troublantes entre la façon dont les contrats ont été octroyés et exécutés au CHUM et au CUSM et ceux des infrastructures de Montréal ou de Laval.

La CSN ajoute que ces établissements en PPP devraient être intégrés au secteur public.

PLUS:pc