NOUVELLES

Mauro Santambrogio, gagnant d'une étape du Giro d'Italie, testé positif à l'EPO

03/06/2013 12:28 EDT | Actualisé 03/08/2013 05:12 EDT

AIGLE, Suisse - Le vainqueur d'une étape du Giro d'Italie, Mauro Santambrogio, a été testé positif à l'EPO. L'échantillon analysé a été fourni lors de la première journée de la compétition cycliste, le mois dernier.

Santambrogio est le deuxième coureur pris en défaut après que son coéquipier au sein de l'équipe Vini Fantini et compatriote italien Danilo Di Luca eut également échoué un test antidopage à l'EPO.

L'Union cycliste internationale (UCI) a provisoirement suspendu le cycliste âgé de 28 ans, tout en demandant à la Fédération italienne d'enclencher le processus disciplinaire.

Santambrogio risque de se voir retirer sa victoire d'étape, la 14e du Tour d'Italie, ainsi que sa neuvième place au classement général.

Sa victoire du 18 mai était la plus éclatante de sa carrière.

Quelques jours avant le triomphe de Vincenzo Nibali, on a annoncé que Di Luca, gagnant du Giro en 2007, avait échoué un test antidopage passé peu de temps avant la compétition.

Le cycliste âgé de 37 ans est confronté à la possibilité d'être banni à vie du cyclisme pour une deuxième violation.

Un troisième cas de dopage au Giro cette année a impliqué le Français Sylvain Georges, âgé de 28 ans.

PLUS:pc