NOUVELLES

Les cours de la Bourse de Toronto étaient en baisse en matinée

03/06/2013 10:23 EDT | Actualisé 03/08/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - La bourse de Toronto enregistrait des pertes en matinée mercredi. L'indice S&P/TSX baissait de 75,15 points à 12 518,82.

Le dollar canadien montait de 0,08 cent US pour coter 96,75 cents US.

L'indice Dow Jones de la bourse de New York perdait 38,51 points à 15 139,03. Le Nasdaq descendait de 2,26 points à 3443. Le S&P 500 diminuait de 2,84 points à 1628,54.

Le prix du baril de pétrole brut avançait de 62 cents US pour se situer à 93,93 $ US.

La tendance était à la baisse sur les places boursières internationales, avec des pertes à Londres, Paris, Francfort, Hong Kong et Shanghai.

Les plus récentes données économiques en provenance des 17 pays qui utilisent l'euro démontrent que la récession perdure et que rien ne permet d'anticiper une relance prochaine. L'agence statistique officielle Eurostat a indiqué mercredi que l'économie de la zone euro a fondu de 0,2 pour cent au cours du premier trimestre. Ni les consommateurs, ni les entreprises ne semblent intéressés à investir et à dépenser dans un contexte d'endettement élevé et d'accès difficile au crédit, alors que le taux de chômage atteint un sommet sans précédent de 12,2 pour cent. L'économie de la zone euro est en déclin depuis six trimestres consécutifs.

Groupe TVA a annoncé mercredi l'abolition de 90 postes, soit 4,5 pour cent de sa main d'oeuvre totale. L'entreprise a évoqué un contexte économique qui demeure difficile pour les médias au chapitre des revenus publicitaires.

Les municipalités canadiennes ont délivré pour 7 milliards $ de permis de bâtir en avril, en hausse de 10,5 pour cent par rapport à mars, a indiqué mercredi Statistique Canada. Il s'agit de la quatrième augmentation mensuelle consécutive.

La Banque Laurentienne du Canada a déclaré mercredi un résultat net de 35,1 millions $ pour le deuxième trimestre, comparativement à un résultat net de 33,9 millions $ l'an dernier.

Le géant japonais de l'automobile Toyota a annoncé mercredi le rappel d'environ 242 000 véhicules Prius et Lexus hybrides en raison d'un problème avec le système de freinage. Les véhicules Prius concernés ont été vendus à travers le monde tandis que les berlines Lexus ont été écoulées aux États-Unis et au Japon.

PLUS:pc